Swiss Beatles Fan Club

22 novembre 2012


Les Beatles au Québec : une exposition anniversaire


Le 8 septembre 1964, les Beatles ont offert deux concerts au Forum de Montréal. À l’occasion des 50 ans de ce passage unique, le musée Pointe-à-Callière a décidé de présenter une exposition qui se déroulera du 26 mars 2013 au 30 mars 2014. « C’est avec fébrilité que nous abordons ce sujet en compagnie de collectionneurs d’ici. En plus de revisiter cet événement unique, l’exposition nous transportera dans l’effervescence musicale qu’a connue la métropole dans les années 60 », explique Francine Lelièvre, directrice générale de Pointe-à-Callière. On fera ainsi état de l’avènement des groupes comme les Baronets, les Bel Canto, les Bel Air, César et les Romains, les Classels, les Hou-Lops, les Sultans, les Merceys et les Sinners qui ont chanté en français les Beatles. Car, si les natifs de Liverpool ont révolutionné la musique rock autour de la planète, ils ont eu une profonde influence sur les courants musicaux qui ont germé au Québec. Pour mener à bien ce projet, la direction de Pointe-à-Callière lance un appel aux collectionneurs. Le musée souhaite en effet trouver et emprunter des objets en lien avec les Beatles. D’ici au 17 décembre, les personnes sont donc invitées à écrire un courriel avec une description et une photographie de l’objet.

Le 8 septembre 1964, les Beatles arrivent, à 14 h 24, à l'aéroport de Dorval. Pour la première fois, ils vont se produire au Forum de Montréal, rue Sainte-Catherine, devant 21 000 spectateurs. Deux concerts programmés à 16 h et 20 h 30, à guichets fermés. Prix des billets : 4,50 / 5,50 dollars. Quatre mois plus tôt, lors de la première journée de vente des billets, des milliers de jeunes ont attendu une nuit entière devant les portes du Forum avant de se précipiter en hurlant au moment de l'ouverture des comptoirs. Pendant le spectacle, la musique est couverte par l’intensité des cris de la foule, phénomène que vivent les Beatles partout où ils passent. Le public adolescent est en délire, les filles s’époumonent et crient à en perdre la raison. Les forces de l'ordre doivent intervenir près d'une trentaine de fois pour secourir les jeunes filles qui s'évanouissent d'émotion. À 23 h, les Beatles s’envolent en direction de la Floride et ne demeurent pas comme prévu à Montréal pendant la nuit. La Beatlemania bat son plein et pour illustrer la folie de l’événement, Le Journal de Montréal titre, au lendemain du spectacle : « Notre police a triomphé des Beatles ». La venue des Fab Four au Québec ne durera que 10 heures, mais elle est inoubliable ! Elle s’inscrit dans l’histoire du Québec : la musique des Beatles va accompagner l’émancipation de toute une génération et la transformation de la société québécoise des années 60, à l’aube de la Révolution tranquille. ||

ExpostionLa Rolls-Royce de John LennonL'histoire de la Rolls-Royce de John Lennon