Swiss Beatles Fan Club

16 décembre 2012



Paul McCartney s'associe aux musiciens du groupe Nirvana
pour un concert historique


L'image est inédite, et ne manquera pas de surprendre les fans des Beatles comme ceux de la musique grunge. Et pourtant... Le chanteur et compositeur Paul McCartney, ex-bassiste des Beatles, a invité sur scène les trois membres survivants du groupe Nirvana, qui s'est désagrégé en 1994, après la mort de son leader, Kurt Cobain. Depuis 18 ans, ils n'avaient plus rejoué ensemble. Les quatre musiciens étaient sur la scène du Madison Square Garden, mercredi 12 décembre, à New York, à l'occasion d'un grand concert caritatif pour recueillir des fonds pour les victimes de l'ouragan Sandy. Un spectacle exceptionnel réunissant, notamment, Bruce Springsteen and the E Street Band, Roger Waters, Bon Jovi, Eric Clapton, les Rolling Stones, Alicia Keys, The Who (avec Zak Starkey à la batterie, le fils de Ringo Starr), Kanye West, Billy Joel, Chris Martin, Diana Kroll... L'événement était diffusé sur 37 réseaux de télévision aux États-Unis, et de nombreux sites de streaming et radios. Quelque 200 chaînes de télévision à l'international ont retransmis cette soirée exceptionnelle. Selon les organisateurs, le taux d'audience a été estimé à 2 milliards de personnes.

Reformation de Nirvana


Après plus de cinq heures de concert devant 13 000 personnes extatiques, Paul McCartney entame son set de chant pour clore la soirée. Helter Skelter des Beatles en introduction, le ton est donné ! Au bout de cinq chansons, tenant une guitare totalement inattendue, une quatre cordes Cigar Box Resonator CBG, il commence par un petit discours avant d'accueillir le batteur Dave Grohl, le bassiste Krist Novoselic et Pat Smear à la guitare. « Récemment, des mecs m'ont demandé de jouer avec eux, a-t-il dit. Ils m'ont dit que ça faisait des années qu'ils n'avaient pas joué ensemble. J'ai fini par comprendre que j'allais assister à la reformation de Nirvana », s'amuse-t-il, acclamé par la foule. Les quatre hommes n'ont pas joué une chanson du répertoire de Nirvana, ni des Beatles, mais Cut Me Some Slack, un titre inédit composé par Dave Grohl et Paul McCartney pour le documentaire Sound City, réalisé par Grohl, sortie prévue en 2013. « C'est la première fois qu'on le joue sur scène », explique McCartney devant le public du mythique Madison Square Garden. Cinq minutes plus tard, les membres de Nirvana quittent la scène, un large sourire sur le visage. L'instant est historique et s'inscrit dans les grandes réunions de légende. Le leader d'un soir du groupe de Kurt Cobain retrouve ses musiciens habituels et offre encore deux chansons à l'assistance conquise, l'une des Beatles et l'autre des Wings.

Interrogé par Fuse TV, Dave Grohl a confié : « Ce soir j’ai joué avec Paul McCartney, Krist Novoselic et Pat Smear. Nous avons joué une chanson que nous avons écrit ensemble et que personne n’avait encore jamais entendu jusqu’à présent. Personne ne savait qu’elle existait. Je pense que les gens attendaient que nous fassions une reprise des Beatles ou de Nirvana mais quand j’ai appelé Paul pour voir s’il voulait se joindre à nous, aucun d’entre nous n’avait envie de faire une reprise. Nous voulions faire une nouvelle chanson donc nous l’avons écrite et enregistrée en un jour. »
 

Kurt Cobain aimaient les Beatles
 
Cette année, lors d'une interview, le batteur de Nirvana rendait hommage aux Beatles : « Quand j'étais jeune, c'est comme ça que j'ai appris à jouer de la musique : j'avais une guitare et les partitions des Beatles. Même dans Nirvana les Beatles étaient une énorme influence. Kurt aimaient profondément les Beatles parce que leurs chansons étaient si simple. Enfin, elles avaient l'air simple... Elle semblent être faciles à jouer mais vous savez quoi ? Elles sont vachement difficiles ! » Kurt Cobain n'a jamais caché son attachement aux quatre garçons de Liverpool : « Je voulais être John Lennon, j’écoutais ses disques toutes les nuits, religieusement. Je rêvais que les Beatles venaient jouer à Aberdeen, j’imaginais comme cela pouvoir être grandiose pour moi. Ce n’est qu’en 1976 qu’on m’a dit qu’ils étaient séparés depuis déjà six ans. [...] Nos fans les plus radicaux ont du mal à l'admettre, il faut pourtant qu’ils s’y fassent : je suis un admirateur des Beatles. Je ne connais rien de plus beau que leurs chansons. Il y a quelques années j'étais obsédé par l'idée d'écrire la chanson pop parfaite. »
Tout est dit.
||


Concert for Sandy Guitare de Paul McCartney
Cut Me Some Slack / Studio