Swiss Beatles Fan Club

12 décembre 2012


Révélations choquantes sur l'industrie du cuir par Stella McCartney


Mise en garde : certaines images de la vidéo peuvent choquer les âmes sensibles.

De nombreuses personnes évitent et refusent de porter de la fourrure, en raison de la manière épouvantable dont les animaux souffrent et sont tués pour leurs peaux. Mais qu'en est-il du cuir ? La plupart des consommateurs ne sont pas au courant de la cruauté envers les animaux associée à l'industrie du cuir ni des effets néfastes pour l'environnement de la production du cuir. La créatrice Stella McCartney, qui n'utilise aucun cuir dans ses collections, explique pourquoi elle a rejeté le cuir dans cet exposé vidéo choquant sur l'industrie du cuir. La vidéo de Stella fournit des faits aux consommateurs pour que ces derniers puissent prendre des décisions informées avant d'acheter des produits fabriqués avec du cuir.

En France, bon nombre des millions de vaches et d'autres animaux qui sont tués pour leur peau subissent les horreurs de l'élevage intensif, y compris le surpeuplement et la privation, aussi bien que la castration, le marquage, et la caudectomie, le tout sans le moindre antalgique. Acheter du cuir, c'est contribuer directement à l'élevage et aux abattoirs industriels, car la peau est le sous-produit le plus rentable pour l'industrie de la viande.

Une grande partie du cuir provient de pays en développement comme l'Inde et la Chine, où les lois de protection animale sont soit inexistantes soi non appliquées. Une enquête de PETA États-Unis menée en Inde a fait découvrir que les employés brisent la queue des vaches et frottent du piment et du tabac dans leurs yeux, dans le but de les forcer à se lever et avancer après qu'elles se soient effondrées d'épuisement sur le chemin de l'abattoir. Dans les abattoirs, les animaux se font systématiquement trancher la gorge, et dépecer et démembrer alors qu'ils sont encore conscients.

En plus de promouvoir la souffrance des animaux, la production de cuir est également néfaste pour l'environnement. Afin de préserver les peaux animales, les entreprises utilisent des agents chimiques toxiques qui peuvent atterrir dans les sols et réserves d'eau voisines. Le fait de transformer la peau en cuir nécessite d'énormes quantités d'énergie ainsi que l'utilisation de produits chimiques dangereux, dont des sels minéraux, du formaldéhyde, des dérivés de goudron de houille, et diverses huiles, teintures, et finitions dont certaines sont à base de cyanure. La plupart du cuir produit est tanné au chrome, et tous les déchets contenus dans le chrome sont considérés dangereux par l'Agence Européenne de Protection de l'Environnement.

Stella McCartney nous raconte : « En tant que créatrice, j'aime travailler avec des matières qui ne font pas couler de sang, c'est pourquoi j'évite toutes les peaux animales. Rejoignez moi et explorez l'immense variété de chaussures, ceintures, sacs, et portefeuilles tendance qui ne résultent pas de la mort violente d'une vache. Aujourd'hui, vous pouvez acheter des articles de mode sans cruauté partout, puisque la demande augmente toujours au fur et à mesure que les gens apprennent la sombre vérité au sujet du commerce de la fourrure, du cuir et des peaux exotiques. »

Dans la vidéo, la fille de l'ancien Beatle Paul McCartney explique ainsi que les vaches tuées pour leur peau sont castrées, marquées au fer rouge, décornées et se font couper la queue – le tout sans antidouleur. Dans les abattoirs, les animaux se font trancher la gorge, et de nombreuses vaches sont dépecées et démembrées alors qu’elles sont encore vivantes. Les substances chimiques toxiques utilisées pour éviter le pourrissement des peaux animales sont nocives pour la santé des employés et peuvent polluer les réserves d’eau et les sols environnants, entrainant des taux de cancers élevés parmi les résidents voisins. ||


Information