Swiss Beatles Fan Club

14 février 2013


En privé avec Sean Lennon

De retour en duo rock psyché sous le nom de ‹ Mystical Weapons, le fils de John Lennon et Yoko Ono signe aussi en solo la bande originale du film ‹ Alter Egos. Un joli doublé musical.

Comment sont nés vos deux nouveaux projets
?
J’ai fondé
‹ Mystical Weapons avec le batteur Greg Saunier. ‹ Alter Egos est ma seconde B. O. avec le cinéaste américain Jordan Galland.
 
Votre B. O. préférée
?
La Planète sauvage, d’Alain Goraguer. Elle fut composée en 1973 avec des synthétiseurs avant-gardistes et des guitares cosmiques.

Le principal trait de votre caractère
?
La force de ma vulnérabilité.

Celui dont vous êtes le moins fier
?
Ma fierté.

Et celui que vous détestez chez les autres
?
Je déteste la bêtise.

Que changeriez-vous chez vous si vous le pouviez
?
J’aimerais être aussi doué qu’Aretha Franklin.

 
Et dans votre famille
?
J’aurais aimé connaître mon père.

 
Votre premier coup de cœur musical
?
À l’âge de 5 ans, je passais des heures à tenter de déchiffrer le thème musical de La Planète sauvage.

Votre truc contre le stress
?
Faire du sport est la meilleure façon de soulager le stress. Malheureusement, je préfère boire…

Votre geste écolo
?
Je milite contre l’extraction des gaz de schiste par la fracturation hydraulique aux États-Unis.

Votre voyage favori
?
L’Inde. Je n’y suis jamais allé…

Qu’appréciez-vous le plus chez vos amis
?
L’honnêteté.

Le casting d’un dîner idéal
?
Albert Einstein, Léonard de Vinci, Dalí, Audrey Hepburn, mes parents, Picasso, Jimi Hendrix, Sophia Loren, Jane Fonda, Julian Assange, Marie Curie, Elvis Presley et Gainsbourg.

Votre mot favori
?
Palimpseste, un manuscrit de la Grèce antique.

 
Vos prochaines vacances
?
Avec maman, comme toujours.

 
La phrase qui vous déstabilise
?
«En tant que fils de John Lennon, tu ne devrais pas jouer de la musique.»

Que détestez-vous par-dessus tout
?
La violence et la stupidité.

Qu’aimez-vous que l’on dise de vous
?
La vérité.

Votre madeleine de Proust
?
Le yokan, un dessert japonais à la pâte de haricot rouge, qui me rappelle mon père et ma vie à Tokyo.


Interview publiée le 03/02/2013 dans le Figaro • Madame

Alter Egos > Mystical Weapons