Swiss Beatles Fan Club

16 mars 2013


Le Dakota building, lieu chargé d'histoire...

On ne compte même plus les histoires liées à cet immeuble new-yorkais du XIXe siècle. Toutes les sphères sont représentées: cinéma, littérature, télévision, sport, danse et… musique! Car c’est à cause du décès tragique de John Lennon que le Dakota est devenu mondialement connu.

L’un des premiers immeubles résidentiels

L’immeuble Dakota est construit du 25 octobre 1880 au 27 octobre 1884. Il est dessiné par Henry J. Hardenbergh, également l’auteur du Plaza. Construit sur 10 étages, il constitue l’un des premières résidences de la ville.

L’assassinat de John Lennon

John Lennon y habite en 1973. Le chanteur est d’ailleurs propriétaire de 5 appartements au Dakota. Il utilise l’un d’eux comme bureau, habite dans un 2e avec Yoko Ono et les autres sont utilisées pour stocker leurs effets personnels. C’est devant le Dakota que John Lennon est tué par balles le 8 décembre 1980 par Mark David Chapman. Yoko Ono possède toujours un appartement dans l’immeuble. Chaque année, Yoko Ono rend hommage à John Lennon à la date de sa mort en organisant un pèlerinage désormais public jusqu’au Strawberry Fields memorial construit à Central Park, de l’autre côté de Central Park West.

Le domicile des stars

De nombreuses célébrités ont résidé au Dakota comme le compositeur Leonard Bernstein – 2e étage, angle nord-est -, la journaliste Connie Chung et son mari présentateur Maury Povich, l’actrice Lauren Bacall, le chanteur Bono, la chanteuse Roberta Flack, l’acteur José Ferrer, les actrices Judy Garland, Gilda Radner et Judy Holliday, les acteurs Steve Guttenberg, Jason Robards, Boris Karloff et Robert Ryan. Robert Ryan a même sous-loué un des appartements du couple John-Yoko. Le couple a vendu l’appartement à la mort de l’acteur. Le célèbre John Madden, joueur de football, entraîneur et commentateur sportif, a aussi habité au Dakota, à l’instar de l’écrivain Carson McCullers, du danseur Rudolf Nureyev, du critique Rex Reed, du chanteur Neil Sedaka et des musiciens Paul Simon et Sting.
 

‹ Rosemary’s baby et ‹ Vanilla Sky, l’immeuble maudit
Le réalisateur Roman Polanski a choisi l’extérieur du Dakota pour son film ‹ Rosemary’s Baby en 1968, tout comme le réalisateur Cameron Crowe pour son film ‹ Vanilla Sky, même si les scènes d’intérieur sont filmées dans une salle d’enregistrement, car il est interdit de filmer à l’intérieur du Dakota. Le film ‹ Rosemary’s Baby commence par des images de la résidence The Bramford à New York (le nom fictif attribué au Dakota). C’est cette résidence que le couple Woodhouse, Guy, alias John Cassavetes, et Rosemary, incarnée par Mia Farrow, s’installe dans un appartement de 4 pièces pour fonder une famille. Les cadres de portes gothiques, les poutres apparentes et les fenêtres sont restées intactes depuis l’année de construction.
 

Melanie Griffith et Antonio Banderas
Le conseil d’administration du Dakota est critiqué pour sa politique en 2005 par Albert Maysles, ancien résident. Il souhaite alors vendre son appartement à couple d’acteurs hollywoodiens Melanie Griffith et Antonio Banderas, mais le conseil s’y oppose formellement. Gene Simmons du groupe Kiss et le chanteur Billy Joel se sont également vu refuser le droit de résider au Dakota dans les années 1970. |@|

Dakota Building