Swiss Beatles Fan Club

29 mars 2013


Haleh Nematzadeh accuse Yoko Ono de plagiat

Le voile est levé depuis peu sur la collection imaginée par Yoko Ono en collaboration avec Opening Ceremony. Une ligne de vêtements pour homme, excentrique… Dont la paternité est aujourd’hui revendiquée par la styliste iranienne Haleh Nematzadeh.

Yoko Ono se serait-elle inspirée de l’œuvre déjantée d’une jeune styliste, ou au contraire cette dernière se sert-elle de la notoriété de la femme de John Lennon ? Tous les doutes sont permis dans la guéguerre qui oppose Yoko Ono à Haleh Nematzadeh.

A 80 ans, l’artiste prolixe japonaise a réalisé, conjointement avec la marque U.S. branchée Opening Ceremony, une ligne masculine baptisée
‹ Fashions for Men, en hommage à son amant disparu John Lennon. Des vêtements imaginés dès 1969, selon la principale intéressée, mais qui trouvent aujourd’hui une étrange résonance dans les pièces de Haleh Nematzadeh, 36 ans.

Cette jeune femme d’origine iranienne qui vit désormais à Brooklyn, a tiré la sonnette d’alarme lorsqu’elle a vu les pièces de Yoko pour Opening Ceremony ; surtout qu’elle avait présenté ses modèles au magasin Opening Ceremony au mois de juillet 2012, espérant pouvoir figurer dans leur catalogue. «
Ils ont tout pris sans aucune honte, a-t-elle confié au New York Post. Ils m’ont littéralement tout volé.» Et les ressemblances sont effectivement frappantes entre les pièces d’Haleh et celles d’Ono. Même mains placardées sur l’entrejambe ou sur la poitrine, même cuirasse en plexi, les similitudes fétichistes ne semblent rien devoir au hasard, comme le suggère la styliste new-yorkaise.

Yoko Ono souhaitait rendre hommage à son mari disparu John Lennon, avec cette collection imaginée comme une ode à la beauté torride de son corps. «
J’ai eu envie de créer ‹ Fashions for Men tellement j’étais émerveillée par le physique de mon homme, confiait-elle. Je me suis dit que ce serait vraiment dommage de ne pas faire de vêtements qui sublimeraient son corps super sexy.» Yoko Ono, accusée de plagiat pliera-t-elle dans la tourmente ? Difficile pour Haleh Nematzadeh de revendiquer une collection imaginée en 1969… |@|

Opening Ceremony

Création: Haleh Nematzadeh (gauche) • Opening Ceremony par Yoko Ono (droite)