Swiss Beatles Fan Club

6 mai 2013


Paul McCartney : prévente impeccable pour le concert à Québec

Cinq ans presque jour pour jour après sa première visite, Paul McCartney revient à Québec! Il chantera sur les plaines d’Abraham le 23 juillet. Touché par l’accueil reçu en 2008, «une soirée mémorable» a-t-il dit, historique pour lui comme pour Québec fêtant son 400e anniversaire, il a vite été enthousiasmé à l’idée de remonter sur cette scène emblématique, de retrouver les Québécois et de partager avec eux son nouveau spectacle, ‹ Out There!.

La prévente de bracelets pour le spectacle de Paul McCartney sur les plaines d’Abraham à Québec cet été, fait le bonheur du directeur général du Festival d’été, Daniel Gélinas, qui refuse toutefois de dévoiler le total des ventes. «On a décidé qu’on ne donnait pas de chiffre, parce qu’on ne veut pas qu’ils soient galvaudés de toute sorte de manières», a mentionné M. Gélinas afin de justifier le geste.

Le groupe 3E, une filiale du Festival d’été, souligne néanmoins que des milliers de billets se sont envolés. «
Hier (samedi), nous nous adressions à nos acheteurs de laissez-passer du FEQ, soit un petit groupe de personnes et c’est une prévente impeccable, a relaté le directeur général. Même chez McCartney, ils ont dit que c’était super.»

En fait, ce sont les 40'000 personnes ayant acheté des laissez-passer du FEQ qui avaient droit à cette vente privilège. «
Avec cette base-là, nous sommes hyper contents de voir l’engouement qu’il y a eu», a-t-il indiqué.

Néanmoins, le nombre de bracelets vendu pourrait dépasser le nombre d’acheteurs, car les consommateurs ont en moyenne mis la main sur 2,7 laissez-passer du FEQ par transaction. Alors, chaque laissez-passer du FEQ donnait droit à un code pour se procurer un bracelet pour le spectacle de McCartney en prévente. Au total, c’est donc plus de 100'000 personnes qui peuvent se prévaloir de ce droit.
 

Daniel Gélinas a cependant insisté pour dire qu’il restait encore plusieurs bracelets pour le spectacle de Paul McCartney le 23 juillet prochain, mais aussi pour le Festival d’été. «Ça se poursuit encore. Les gens profitent de leur privilège», a-t-il expliqué, signalant être content du résultat, malgré l’offre grandissante de spectacles cet été à Québec.

«
Reste que dans le cas de Paul McCartney, c’est certain qu’il s’agit d’un artiste qu’on aura peut-être plus la chance de voir. En plus, on couvre tout le Québec et l’est du Canada avec le spectacle, donc je pense que c’est une chance assez unique de le voir dans un contexte scénographique différent de 2008», a souligné M. Gélinas.
 

Pour ce qui est du bogue qui a permis à quelques personnes d’accéder aux bracelets sans avoir de code privilège, samedi matin, le directeur général a mentionné que les problèmes se sont réglés en moins de 10 minutes. «Ça na pas été long. Ceux qui étaient interpellés samedi avaient leur code, donc les autres ne l’ont sûrement même pas su», a-t-il conclu. |@|