Swiss Beatles Fan Club

1 juin 2013


Kenwood, la demeure ‹ Beatles › de John Lennon


Construite en 1913, Kenwood est une magnifique maison à colombages, située dans la campagne londonienne à Weybridge. Mais c’est surtout la maison mythique de John Lennon, Kenwood étant rapidement devenu le QG des Beatles, celui des noctambules londoniens, de l’enregistrement du célèbre album ‹ Two Virgins, avec Yoko Ono.

John Lennon emménage ici avec sa femme Cynthia et leur jeune fils, Julian, le 15 juillet 1964. En tant que riverains, les deux comptables des Beatles, Jim Isherwood et Dr Walter Strach, conseillent au jeune couple de venir vivre ici, à Kenwood. Le chanteur débourse alors la somme de 20'000£ et devient propriétaire de cette vaste maison à colombages. Il choisit alors de complètement rénover sa maison pour la modique somme de 40'000£. L’architecte d’intérieur, Ken Partridge, se charge alors des travaux. Pour sa nouvelle acquisition, John Lennon s’inspire de l’appartement de Brian Epstein, l’agent artistique des Beatles, qui l’avait beaucoup impressionné lors de sa visite.

Kenwood devient le lieu de rendez-vous des Beatles, à l’image de Paul McCartney qui vient souvent rendre visite à son ami John, notamment en période de composition, mais aussi de tous les inconnus rencontrés lors de soirées londoniennes et généreusement invités chez John Lennon. Le 27 avril 1965, ce dernier reçoit un invité de marque: Bob Dylan! C’est d’ailleurs lui qui avait fait découvrir la marijuana aux Beatles lors de leur passage aux Etats-Unis à l’été 1964!

La photo de l'album ‹ Rubber Soul des Beatles en 1965 est de Robert Freeman, elle a été prise dans le jardin à Kenwood, qui offrait au photographe les couleurs souhaitées (vert, brun et noir). Le hasard tient en fait dans son aspect déformé. Paul McCartney le relate ainsi: «Robert nous montrait les diapositives; il utilisait un morceau de carton de la taille d'une pochette de disque pour projeter les photos dessus afin qu'on puisse voir à quoi ressemblerait le résultat. Nous venions juste de choisir la photo lorsque le carton a basculé un peu en arrière, déformant l'image. Elle était étirée et on a dit: «C'est ça, Rubber So-o-oul, eh, eh! Tu peux nous refaire ça?.» À propos de cette pochette le commentaire de George Harrison fut le suivant: «Nous avions perdu notre étiquette de petits innocents, notre naïveté, et ‹ Rubber Soul était le premier disque où nous avions l'air de vrais fumeurs d'herbe.»

Un soir de mai 1968, John Lennon est dans le studio de musique qu’il a fait installer dans sa maison
; l’une des 27 pièces de sa propriété. En l’absence de sa femme Cynthia, il est en compagnie de Yoko Ono avec laquelle ils répètent quelques chansons… Qui donneront lieu au célèbre album
‹ Two Virgins; un album qui restera gravé dans les mémoires davantage pour sa pochette, que pour son contenu musical. 

John Lennon quittera cette maison le 10 décembre 1968, lorsqu’il divorcera de Cynthia. Paul McCartney, alors très proche de leur fils Julian, décide de lui écrire une chanson pour tenter de le réconforter: ce sera l’une des plus belles et plus connues des Beatles, ‹ Hey Jude.

Si vous voulez découvrir les lieux tels qu’ils étaient lorsque John Lennon habitait à Kenwood, jetez-vous sur les photos que Leslie Bryce a réalisé le 29 juin 1967. Le chanteur des Beatles a alors posé dans les principaux lieux de sa maison
: jardin, nurserie avec son fils, près de la piscine, dans sa salle de musique, … Et bien sûr, à côté de sa célèbre Rolls Royce, à l’allure psychédélique! Nous recommandons également la piste du photographe Henry Grossman. La maison est aujourd’hui fermée aux visiteurs.
|@|


Kenwood > Vidéo