Swiss Beatles Fan Club

31 octobre 2013


1983 - 2013 Paul McCartney - Pipes of Peace

‹ Pipes of Peace › est le cinquième album solo de Paul McCartney, paru le 30 octobre 1983. Produit par George Martin, producteur des Beatles, l'album reprend ce qui a fait le succès de l'opus précédent, ‹ Tug of War ›. Plusieurs des chansons ont d'ailleurs été enregistrées au cours des sessions de préparation de ce dernier, à Montserrat, début 1981. Si les compositions restantes sont enregistrées en 1982, l'album est repoussé à la fin de l'année suivante, Paul McCartney étant très occupé par un autre projet, son film ‹ Give My Regards to Broad Street ›.

L'album reprend également une autre des ficelles qui a fait le succès de son prédécesseurs : les collaborations avec de prestigieux artistes. La collaboration n'est ici pas des moindres puisque Paul McCartney interprète deux titres avec un Michael Jackson alors en pleine ascension. Le premier, ‹ Say Say Say › , connaît un grand succès à sa sortie en single et le second
‹ The Man ›. La chanson titre, réponse à celle de l'album précédent, connaît également un grand succès sous ce format.

‹ Pipes of Peace › rassemble également une distribution de musiciens de haut-vol. Outre la présence de l'ex-Beatles Ringo Starr, s'ajoutent aux batteries le très respecté Steve Gadd, connu pour ses nombreuses collaborations éclectiques notamment avec Paul Simon, James Brown et Eric Clapton, puis Dave Mattacks avec George Harrison, Gary Brooker et Cat Stevens. Le contrebassiste et bassiste Stanley Clarke, considéré comme une figure importante du courant jazz-rock, fondateur avec Chick Corea du groupe Return to Forever et par ses participations avec Stan Getz, George Duke, Al Di Meola et Marcus Miller. Andy Mackay aux instruments à vent dans la formation de Roxy Music et saxophoniste sur
‹ Pipes of Peace ›. Le guitariste Geoff Whitehorn, membre depuis 1991 du groupe Procol Harum et sideman de The Who, Jethro Tull, Rogers Waters et Manfred Mann Earth Band. Autre guitariste, Eric Stewart, dont il a participé sur l'album précédent ‹ Tug of War › et présent sur les deux suivants de Paul McCartney. Enfin, Linda, l'épouse de Paul et membre des Wings complète la participation des invités.

A sa sortie, l'album reçoit un accueil mitigé: la critique l'apprécie nettement moins que son prédécesseur, de même que le public. S'il atteint la quatrième place des charts au Royaume-Uni, il ne dépasse pas la quinzième de l'autre côté de l'Atlantique, inaugurant une longue absence des tops 10 américains jusqu'à ‹ Flaming Pie › en 1997. Pour les dix ans de sa publication, l'édition de 1993 remastérisée, se voit gratifiée de trois chansons en bonus. |  |

Boutique