Swiss Beatles Fan Club

27 janvier 2014


Ringo Starr honoré du prix Lifetime of Peace and Love
par la fondation David Lynch

Le 20 janvier 2014, Ringo Starr a reçu le prix Lifetime of Peace and Love remis par la fondation David Lynch lors d'un concert hommage au batteur des Beatles, au théâtre El Rey de Los Angeles. Le lauréat a pour sa part demandé à la foule de l'aider à chanter « Joyeux anniversaire » à David Lynch, réalisateur de ‹ Blue Velvet et ‹ Mulholland Drive, qui célébrait son 68e anniversaire. La fondation offre des bourses pour l'enseignement de la méditation transcendantale à des jeunes à risque, des anciens combattants et des victimes de violence conjugale. Paul McCartney et Yoko Ono ont témoigné de leur amour pour Ringo Starr par vidéo, tandis que la veuve de George Harrison, Olivia, a assisté au spectacle.

Le concert d'une heure a été conduit de main de maître par l'ossature formée de Benmont Tench (Tom Petty et les Heartbreakers) aux claviers, Steve Lukather (Toto) et Peter Frampton à la guitare, Kenny Aronoff (orchestre de John Mellencamp) à la batterie, ainsi que de Don Was à la basse, directeur musical pour la circonstance. Une formation élargie composée également de membres du groupe de Ringo Starr & His All-Starr Band.


Elliott et Lindsay Giles de Ark Life ont commencé le spectacle par une version bluesy de ‹ Can't Do It Wrong › (Y Not  - 2010). Josiah Johnson, Jonathan Russell et Charity Rose Thielen du groupe The Head and the Heart ont interprété la chanson des Beatles : ‹ Octopus's Garden › (Abbey Road - 1969). Brendan Benson (The Raconteurs) a fait monter la pression avec
‹ Don't Go Where the Road Don't Go › (Time Takes Time - 1992).

La légende de la soul, Bettye LaVette, a annoncé
 : « C'est aussi ma 50e année dans le show business - c'est le meilleur groupe que j'ai jamais eu. », puis a chanté d'une façon sensuelle et puissante : ‹ It Don't Come Easy › (Ringo - 1973). Une chanson devenue, dans les années 1990 et 2000, un classique lors des concerts du All-Starr Band, et figure ainsi sur la plupart des albums live du groupe.

Au clavier électrique, Ben Folds s'est défoulé sur la composition boogie-woogie de ‹ Oh My My › (Ringo - 1973). Ben Harper a contribué à la reprise de ‹ Walk With You › (Y Not - 2010). Enfin, Joe Walsh (Eagles) a plaisanté en annonçant «
la partie calme » du spectacle avec une interprétation heavy metal du single ‹ Back Off Boogaloo › (1972).

Ringo Starr est revenu sur scène pour exécuter trois chansons. La première étant ‹ Photograph › (Ringo - 1973), autre titre vedette
du All-Starr Band. Puis s'adressant au public avec humour : « J'ai besoin d'aller jouer quelque chose sur la batterie, ainsi vous pouvez voir que je peux encore tenir les bâtons », et a livré une prestation parfaite de ‹ Boys ›, une interprétation des Shirelles en 1960, titre joué aussi par les Beatles. La soirée s'est terminée sur une note liverpuldienne de ‹ With a Little Help from My Friends › où tous les artistes se sont réunis ainsi que Sheila E., Edgar Winter, et Jim Carrey. |  |

Reportage TV > Reportage TV > Reportage TV