Swiss Beatles Fan Club

13 mars 2014


Maharishi obtient une victoire juridique
contre une commune belge

C’est une victoire en Belgique qu’obtient Maharishi dans le bras de fer juridique qui l’oppose depuis deux ans à la commune de Walhain. La commune brabançonne voit d’un mauvais œil les projets de ce mouvement créé par Maharishi Mahesh Yogi - qui fut dans les années 60 le gourou des Beatles - a fait par la suite des dizaines de milliers d’adeptes à travers le monde et fondé un peu partout des écoles - sauf jusqu’à présent en Belgique - qui pour certains ne sont rien d’autre que des centres d’endoctrinement.

En 2009, le Centre belge d’information et d’avis sur les organisations sectaires nuisibles (CIAOSN) a publié un rapport critique de 92 pages sur Maharishi. Or, la Fondation Maharishi Global Financing Research a acquis un terrain d’1,6 hectare à Nil-Saint-Vincent, dans l’entité de Walhain. La commune a réagi, en 2012, en classant ce terrain en ‹ zone agricole d’intérêt biologique ›, avec interdiction de construire. Alors que ce terrain se trouvait au départ en zone d’habitat rural, donc constructible. C’était finement joué de la part de la part de la commune, mais illégal
!

Et c’est en tout cas ce que le Conseil d’Etat vient de décider en annulant la décision du conseil communal du 23 janvier 2012 d’adopter ce Schéma de structure communal (SSC) à l’effet d’y empêcher la construction éventuelle d’un centre communautaire Maharishi d’une capacité de 300 adeptes. Pour le Conseil d’Etat, la commune a tout simplement pris cette décision sans respecter le plan de secteur local. Maharishi avait dénoncé cette décision de la commune de Walhain, y voyant « une manœuvre […] lésant gravement ses intérêts ». Et donc : la justice lui donne raison.


Une victoire pour Maharishi à l’enseignement duquel de 5
 ' 000 à 10 ' 000 personnes auraient été initiées en Belgique, selon le rapport 2009 du CIAOSN. Un enseignement qui porte sur des pratiques ‹ insolites ›, comme la méditation transcendantale sidhi et la spiritualité sattvique avec l’apprentissage du vol yogique (méditer en position du lotus ferait s’élever le corps et flotter au-dessus du sol, ‹ Ndlr). Maharishi exigeant de ses adeptes une dévotion et une foi totales dans la culture et les activités védiques, le rapport du Centre belge sur les organisations nuisibles voit là un danger pour les plus vulnérables. Les Beatles s’y sont essayés en février 1968 : Ringo Starr a plié bagage après dix jours, Paul McCartney après un mois, George Harrison et John Lennon après deux mois. Maharishi Mahesh Yogi est décédé en 2008. |  |

Biographie