Swiss Beatles Fan Club

15 avril 2014


Brian Epstein, le manager des Beatles,
intronisé au Panthéon du Rock and Roll Hall of Fame

Les nouveaux membres, millésimés 2014, du Rock and Roll Hall of Fame sont: les groupes Nirvana, Kiss et le E. Street Band de Bruce Springsteen; la chanteuse Linda Ronstadt; les chanteurs Peter Gabriel et Yusuf Islam, ce dernier plus connu sous le nom de Cat Stevens; le duo Daryl Hall & John Oates; les managers des Beatles, Brian Epstein (1934-1967) et, des Rolling Stones, Andrew Loog Oldham. A l'issue d'une cérémonie, organisée jeudi 10 avril, au Barclays Center, une salle de spectacles et de concerts de Brooklyn, à New York, ils ont été admis dans l'institution, fondée en 1983 par des professionnels de l'industrie musicale et qui honore, depuis 1986, toute personne, artiste, producteur, ingénieur du son... qui a eu une «influence notable sur l'industrie du rock». 

La 29e cérémonie a été, comme les précédentes, l'occasion d'assister aux prestations des récipiendaires et de leurs invités, devant un public de 19 ' 000 personnes (le prix d'entrée étant compris entre 67 et 576 dollars, soit de 48 à 415 euros). Pour la première fois cette année, les votants n'étaient pas uniquement des professionnels et critiques du secteur. Le public avait été inviter à choisir les élus sur une liste proposée par le Hall of Fame. Ce sondage sur Internet a reçu 1,3 million de réponses comme l'indiquait le journaliste John Pareles dans un article publié dans le New York Times.

Pour la première fois, le Rock and Roll Hall of Fame a accueilli des managers: Brian Epstein, pour les Beatles, et Andrew Loog Oldham, pour les Rolling Stones. Epstein est mort en 1967 et Loog Oldham ne s’est pas présenté à la cérémonie. Le discours d'intronisation des deux célèbres agents artistiques a été récité par Pete Asher. Peter and Gordon était un groupe de pop des années 60, composé de Peter Asher et Gordon Waller, décédé en 2009. Ils atteignirent les sommets de charts avec ‹ A World Without Love, une chanson composée par Paul McCartney (qui connaissait Peter Asher par l'intermédiaire de sa sœur, l'actrice Jane Asher qui fut la compagne de l'ex-Beatles de 1963 à 1968).

Brian Epstein, celui que l'on surnomme comme étant le cinquième Beatles, était un homme d'honnêteté doté d'un charme et une intelligence remarquable. Cultivé, il appréciait le théâtre. Sa rencontre avec les futurs ‹ Fab Four au Cavern de Liverpool en 1961 a procuré chez lui, une croyance, une force, une détermination absolue afin de valoriser ses protégés et décrocher un contrat d'enregistrement auprès d'une maison de disque. Il a pris ses responsabilités très au sérieux et se souciait profondément de chaque détail. De l'habillement à l'attitude, de la protection à la respectabilité. Au-delà des conventions de gestion et d'autres artistes qu'il dirigea par la suite, Brian Epstein portait un amour certain pour les Beatles. Sa plus grande crainte était de les perdre. Le 27 août 1967, ce sont John, Paul, George et Ringo qui l'ont perdu. Le 10 avril 1970, le groupe qui a révolutionné la musique, transformé son époque et marqué les générations futures se séparait à jamais. La cérémonie sera retransmise le 31 mai sur la chaîne câblée HBO. |  |

Site web > Histoire > Biographie > Vidéo