Swiss Beatles Fan Club

7 juin 2014


L'onde de choc de la Beatlemania a déferlé le 4 juin 1964
sur le royaume du Danemark

Après le succès phénoménal aux Etats-Unis, au mois de février 1964, lors des trois apparitions télévisées au Ed Sullivan Show, des concert à Washington et Carnegie Hall de New York, les Beatles poursuivent leur ascension planétaire par une tournée passant par le Danemark, les Pays-Bas, Hong Kong, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. 

Dans la matinée du 4 juin, les Beatles sont conduit par leur chauffeur Bill Corbett à l'aéroport de Londres à destination de Copenhague, au Danemark. Dans l'avion, le quatuor signe des autographes pour le capitaine et l'équipage. A leur arrivée, plus de 6 000 fans les attendent à l'aéroport. La police danoise tente de calmer la foule estimée à 10 000 personnes réunis au centre-ville. Le Royal Hotel, lieu de résidence, subit l'assaut de fans voulant forcer les portes de l'entrée.

Jimmy Nicol remplace Ringo Starr


Fait marquant, Ringo Starr est resté à Londres, hospitalisé en urgence le 3 juin pour une amygdalite et pharyngite. Rapidement, Brian Epstein le manager et George Martin le producteur, décident du remplacement temporaire du batteur attitré des Beatles par Jimmy Nicol, décision que réfute avec force George Harrison mais sans succès, compte tenu de l'imminence des engagements à honorer. Le guitariste le rappelle encore trente ans plus tard: «Bien entendu, avec tout le respect que je dois à Jimmy, on n'aurait pas dû le faire. On était des stars, point final. Vous imaginez les Rolling Sones partant en tournée: «Désolés, Mick peut pas venir.» — «Pas grave, on va lui trouver un remplaçant pour deux semaines». C'était tout bête, et je ne comprenais pas. J'ai vraiment détesté la façon dont on s'est montrés incapables de prendre notre propre décision. [...] Si on avait été plus âgés, je suppose qu'on aurait tourné les talons et dit qu'on ne partait pas. Mais en ce temps-là, on était aussi nuls les uns que les autres.»

Après une répétition dans l'après-midi du 4 juin, les Beatles effectuent deux spectacles au KB Hallen, l'un à 18 h et l'autre à 21 h 30. Environ 4 400 fans sont présents. A la fin du concert, le speaker annonçe que le groupe ne reviendra pas sur scène, déclenchant une vague de protestation du public. Pendant ce court séjour d'une nuit d'hôtel, le groupe de Liverpool a reçu la visite de l'ambassadeur britannique au Danemark.

Jimmy Nicol a dû s'adapter rapidement à la vie et au tourbillon de la Beatlemania pour les cinq prochaines dates de la tournée. Le batteur de service endossa à l'aide d'épingles les habits Ringo Starr. Ce dernier sera de retour le 14 juin à Melbourne, en Australie. Jimmy Nicol a également eu un léger impact sur l’œuvre des Beatles. C'est en effet une phrase qu'il répétait sans cesse durant la tournée de 1964 et a inspiré à Paul McCartney la chanson Getting Better publiée en 1967 sur l'album Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band. Malgré sa participation au sein des Beatles, Jimmy Nicol ne profitera pas de cette popularité éphémère. Ne connaissant pas le succès avec son nouveau groupe The Shubdubs, il vivra ensuite dans l'anonymat. En 2005, le journal Daily Mail rapporte qu'il demeure reclus à Londres. |  |

Biographie > Vidéo > Photos