Swiss Beatles Fan Club

2 juin 2014


George Harrison • Somewhere in England

Somewhere in England est le septième album solo de George Harrison. Sorti le 1er juin 1981 aux Etats-Unis et le 5 juin au Royaume-Uni, il compte dix chansons, et est le premier album publié par un des ex-Beatles après l'assassinat de John Lennon. La publication était à l'origine prévue pour fin 1980, mais les dirigeants du label Warner Bros. Records, peu satisfaits du potentiel commercial des chansons du disque, en ont commandé quatre nouvelles en remplacement, demandant à George Harrison de s'adapter aux styles de son époque. Il s'exécute, mais avec une mauvaise grâce qui transparaît clairement dans certaines chansons, notamment Blood From a Clone, pique à l'encontre de ces « hommes en costume ».

Parmi ces nouvelles chansons se trouve All Those Years Ago, à l'origine prévue pour Ringo Starr et transformée en hommage à John Lennon, abattu froidement le 8 décembre 1980, devant sa résidence à New York. Le batteur participe à la session d'enregistrement, de même que Paul et Linda McCartney qui contribuent aux chœurs. Malgré des paroles graves sur ce que John Lennon lui a appris, et sur tout ce qu'il a apporté au monde, la musique est optimiste et dynamique, cadrant avec les requêtes des responsables de Warner Bros. Records.


Trois autres compositions tentant de s'adapter aux nouveaux courants musicaux occupent l'album, mais sont l’œuvre d'un George Harrison désabusé par l'industrie du disque et désireux de se retirer du milieu à la fin de son contrat. Le reste du disque contient quatre des chansons prévues par l'auteur, écrites dans la même veine que son album précédent, et deux reprises des années 1940 de Hoagy Carmichael. La pochette du disque est choisie par la Warner à la place du musicien. 

Edité le 11 mai 1981, le single de All Those Years Ago est un succès pour George Harrison et accède à la 2e place des charts aux Etats-Unis et 13e au Royaume-Uni. Il n'avait pas atteint de tels résultats depuis Give Me Love (Give Me Peace on Earth) en 1973. La chanson contribue ainsi à faire monter l'album et permet à l'ex-Beatles de renouer avec un relatif succès commercial, en atteignant la 11e position des charts aux Etats-Unis et la 13e au Royaume-Uni. Le succès retombe cependant très rapidement, et l'album est le premier du musicien à ne pas être distingué disque d'or aux Etats-Unis. Il reçoit par ailleurs un accueil mitigé de la critique. En 2004, le disque est réédité avec la pochette choisie par George Harrison. Les quatre chansons non-publiées à l'origine apparaissent pour leur part en pistes bonus sur certains singles et rééditions d'albums, ainsi que dans le coffret Songs by George Harrison. |  |

L'illustration de gauche représente l'édition de 1981 et celle de droite 2004.

Boutique