Swiss Beatles Fan Club

13 septembre 2014


Paul McCartney • San Francisco • Etats-Unis

Candlestick Park > 53'477 spectateurs > 14 août 2014

Comme nous vous l'avions annoncé, Swiss Beatles Fan Club a fait le déplacement à San Francisco pour assister au concert de Paul McCartney et pour dire adieu au stade du Candlestick Park qui a vu, le 29 août 1966, le dernier concert des Beatles en tournée. Ce lieu mythique a aussi consacré les Giants de San Francisco pour la Ligue majeure de baseball et les 49ers dans la Ligue nationale de football américain. Il sera prochainement démoli pour faire place à un projet immobilier. La tournée Out There de Paul McCartney marque, également, le 50e anniversaire de la venue des Beatles aux Etats-Unis. Bien plus qu'un simple concert, l'événement était donc chargé d'histoire et d'émotion, d'une part par le contexte et d'autre part pour les habitants de San Francisco qui avait à cœur ce stade légendaire devenu quelque peu vétuste. Les odeurs de marijuana ont parsemé les gradins d'une senteur très californienne... Une façon sans doute de communier les esprits qui partent en fumée, malgré le fait que tous les 10 mètres se trouvait un écriteau «No Smoking»... Les autorités avaient prévenu sans que cela ait arrangé la situation, d'importants problèmes de circulation ont provoqué un certain chaos, rendant l'accès très difficile, ce qui n'était plus arrivé depuis des années. Un journaliste a mis 4 heures pour parcourir 20 kilomètres. La presse a évoqué que 1 à 2 pourcents des personnes sont arrivées en retard ou non pas vu voir le spectacle.

Concernant la performance de l'ancien Beatles, elle fut à la hauteur du rendez-vous. Pour avoir vécu 10 concerts à travers la planète depuis plus de 13 ans, nous pouvons affirmer que le show du Candlestick Park se place largement sur notre podium. Une production de très haut niveau pour tout ce qui a concerné l'encadrement du show, comme les films et les images projetés sur le décor, ainsi que les éclairages d'animation. Malgré les 72 ans de Paul McCartney, la prestation a été tout fait respectable comme les musiciens qui l'accompagnent depuis plus de 10 ans. L'homme était tout simplement en forme, loin du critère qui pourrait qualifier activement le terme vieillesse. On s'interroge toujours sur ces traces du temps qui ne semblent pas l'affecter? Lorsqu'un musicien se retrouve seul face à 50'000 personnes avec comme seul instrument sa guitare acoustique et sa voix, il faut assurer, car les fausses notes ou un timbre de voix défaillant ne peuvent se cacher derrière une orchestration qui masque, parfois, les imperfections. Presque 3 heures de musique ont ravi l'assistance avec un artiste qui sait depuis des décennies communiquer avec son public et dont les spectateurs ont su lui témoigner leur reconnaissance.

Si le climat était quelque peu frisquet avec le vent proche de la mer, l'ambiance a réchauffé les corps et les esprits. L'invitation des chansons à voyager dans le temps ont fait très vite oublier les aléas d'une météo parfois capricieuse à San Francisco. Oui, le catalogue musical du natif de Liverpool est proprement vertigineux lorsqu'on prend le temps de s'y arrêter et de l'écouter, gravé sur l'épiderme éperdu des sixties et au Panthéon de l'histoire de la musique. Si les étoiles brillaient dans le ciel, la star Paul McCartney a marqué de sa présence les adieux du Candlestick Park par l'interprétation de Long Tall Sally qui fut le dernier titre complet interprété par les Beatles dans le cadre d'une tournée. John Lennon ayant joué quelques notes de In My Life lorsque le groupe quitta la scène. Au feu d'artifice qui ponctua la fin du spectacle et du stade, nous l'avons quitté avec une réelle émotion et le sentiment «qu'il s'était passé quelque chose», comme ce jour du 20 juin 2004, où nous avons vécu Back in the U.S.S.R. avec le public russe de Saint-Petersbourg. Pour cause de boycotte, les Beatles n'ont jamais pu atterri sur la terre des stars. Afin de vous faire partager ce souvenir qui ne s'effacera jamais, nous avons fait un montage vidéo de 40 minutes d'extraits provenant de Youtube. Nous profitons de ces quelques lignes pour remercier notre famille de Berkeley qui nous ont accueillis durant 15 jours et dont notre petit-cousin a vécu son premier grand concert de sa vie. Il fut notamment très utile pour la traduction simultanée lors de notre visite, à la galerie Art Exhange LLC de San Francisco, consacrée aux Beatles et que nous recommandons vivement à tous les fans.

01 | Eight Days a Week
The Beatles, 1964
02
| Save Us

Paul McCartney, 2013
03
| All My Loving

The Beatles, 1963
04
| Listen to What the Man Said

Wings, 1975
05
| Let Me Roll It / Foxy Lady

Wings, 1973
06
| Paperback Writer

The Beatles, 1966
07
| My Valentine

Paul McCartney, 2012
08 | Nineteen Hundred (...)
Wings, 1973
09 | The Long and Winding Road
The Beatles, 1970
10 | Maybe I'm Amazed
Paul McCartney, 1970
11 | I've Just Seen a Face
The Beatles, 1965
12 | San Francisco Bay Blues
Jesse Fuller, 1955
13 | We Can Work It Out
The Beatles, 1965
14 | Another Day
Paul McCartney, 1971

15 | And I Love Her
The Beatles, 1964
16 | Blackbird
The Beatles, 1968 
17 | Here Today
Paul McCartney, 1982
18
| New

Paul McCartney, 2013
19 | Queenie Eye
Paul McCartney, 2013
20
| Lady Madonna

The Beatles, 1968
21 | All Together Now
The Beatles, 1969
22
| Lovely Rita

The Beatles, 1967
23 | Everybody Out There
Paul McCartney, 2013 
24 | Eleanor Rigby
The Beatles, 1966
25
| Being for the Benefit (...)

The Beatles, 1967
26 | Something
The Beatles, 1969
27 | Ob-La-Di, Ob-La-Da
The Beatles, 1968
28 | Band on the Run 
Wings, 1973
29 | Back in the U.S.S.R. 
The Beatles, 1968
30 | Let It Be  
The Beatles, 1970 
31 | Live and Let Die 
Paul / Linda McCartney, 1973
32 | Hey Jude
The Beatles, 1968
33
| Day Tripper

The Beatles, 1965
34
| Hi, Hi, Hi

Wings, 1972
35 | I Saw Her Standing There
The Beatles, 1963
36
| Yesterday

The Beatles, 1965
37 | Long Tall Sally
Little Richard, 1957
38 | Golden Slumbers
The Beatles, 1969
39 | Carry That Weight
The Beatles, 1969 
40 | The End
The Beatles, 1969
 
Out There Tour 2014