Swiss Beatles Fan Club

24 octobre 2014


Paul McCartney dévoile le titre Beware My Love
avec John Bonham, le batteur de Led Zeppelin

En réponse à une fan lui demandant s'il existait un ancien enregistrement de Beware My Love, Paul McCartney a répondu par l'affirmative : « Oui, en effe t! Et en voici la première mondiale avec John Bonham à la batterie.» Le batteur de Led Zeppelin est d'ailleurs l'un des cinq batteurs préférés de l'ex-Beatles, comme il l'a avoué lors d'une récente séance de questions-réponses sur Twitter.

John Bonham s'est ainsi associé à Paul McCartney pour réinterpréter ce titre. Une version jamais sortie auparavant, disponible sur le disque bonus de la prochaine réédition deluxe de Wings at the Speed of Sound, attendue le 3 novembre prochain, en même temps que la réédition de Venus and Mars, album précédent des Wings paru en 1975.

Cette reprise de Beware My Love est amputée d'une minute par rapport à l'originale, évinçant l'introduction en forme de ballade avec clavier, guitares acoustiques et chœurs. Elle entre directement dans le vif du sujet avec John Bonham immédiatement à la batterie, martelant doucement le rythme avant de livrer un set très enlevé et rock. Et Paul McCartney de guider son acolyte durant son enregistrement : « intro », lance-t-il à 1'42'' pour faire signe au batteur de revenir au rythme précédent.


Un moment presque surréaliste, alors que Paul McCartney a répondu à plusieurs questions et confirmé la réédition des albums de Wings, Venus and Mars et At the Speed of Sound. Ces derniers feront suite à Band on the Run, McCartney, McCartney II, RAM et Wings over America, déjà tous remastérisés depuis 2010.
 

Johann Sebastian Bach, la source d'inspiration de Blackbird

Paul McCartney a aussi révélé plusieurs informations - déjà connues ou non - sur ses goûts musicaux, son rapport à la scène ou à ses fans et a notamment expliqué par quoi il avait été inspiré pour écrire certaines chansons. Ainsi, pour la chanson des Wings, Call Me Back Again, il a affirmé avoir « imaginé être un enfant téléphonant à sa copine qui ne répond jamais ». Répondant à un autre fan, il a raconté avoir eu l'idée de la chanson Blackbird des Beatles, en Ecosse, alors qu'il jouait « de la guitare tout en pensant à une composition de Bach qu['il] avait l'habitude de jouer et à la lutte pour les droits civiques ». Il a par ailleurs affirmé que Johann Sebastian Bach est son compositeur classique préféré.

Le musicien s'est également souvenu avoir écrit sa première chanson, I Lost My Little Girl, à l'âge de 14 ans et avoir acheté Be Bop A Lula de Gene Vincent comme premier disque. Son dernier concert préféré est à mille lieux de ces souvenirs rock'n'roll : « Jay-Z et Kanye West me viennent en tête ». Et sa ligne de basse favorite 
 ? Celle de Being for the Benefit of Mr Kite !, parce qu'elle est « difficile ».
Paul McCartney a aussi avoué que la reprise pour laquelle il a un faible est And I Love Him (titre original : And I Love Her), par Esther Philipps.

Sans oublier les autres anecdotes plus légères qu'il a livrées. Par exemple, pour plaire à Paul McCartney, mieux vaut ainsi porter du bleu (sa couleur préférée), lui proposer du « cheddar, du fromage de chèvre, de la feta ou du Boursin » (ses fromages favoris), aimer Scorsese et Fellini (ses réalisateurs fétiches) et avoir un chien plutôt qu'un chat. Et pour les esprits mal tournés, non, il n'a aucun tatouage, « même pas sur les fesses ». |  |

Ecouter et télécharger
John Bonham > Wings > iTunes