Swiss Beatles Fan Club

10 novembre 2014


Le rêve inachevé de Bob Dylan
d'un album avec les Beatles et les Rolling Stones

Glyn Johns est un homme privi­lé­gié. Durant sa carrière, cet ingé­nieur du son a eu la chance de colla­bo­rer avec les plus grands noms de la musique. En 50 ans de métier, l’homme a travaillé sur des albums mythiques comme Let It Be des Beatles, Sticky Fingers des Rolling Stones ou encore Combat Rock du groupe The Clash. Fort de ses multiples colla­bo­ra­tions, Glyn Johns a décidé d'écrire un livre auto­bio­gra­phique Sound Man – dont la sortie est prévue le 13 novembre -, regroupant de nombreuses anec­dotes sur son métier.

Inter­rogé à ce sujet dans le maga­zine Rolling Stones, l’in­té­ressé a notam­ment révélé une histoire incroyable sur Bob Dylan. La scène date de l’été 1969 et se déroule dans l'un des aéro­ports de New York. « Bob me ques­tion­nait sur l'album des Beatles qu’on venait juste de finir et il était égale­ment très inté­ressé au sujet de mon travail avec les Stones depuis des années. Soudain, il m’a annoncé qu’il avait pour idée de faire un disque avec ces deux groupes » explique-t-il, stupéfait par la demande de l’an­cien protégé de Johnny Cash.

Cons­cient de l’op­por­tu­nité excep­tion­nelle de réunir ces trois monstres sacrés du rock, Glyn Johns enchaîne alors les coups de télé­phone. « Keith (Richards) et George (Harri­son) pensaient que c’était fantas­tique mais ce n’était pas éton­nant vu qu’ils étaient deux énormes fans de Dylan. Ringo (Starr) et Bill (Wyman) étaient partants sur le prin­cipe si tout le monde était d’ac­cord. John (Lennon) n’a pas vrai­ment dit non, mais il n’était pas si inté­ressé. En revanche, Paul (McCart­ney) et Mick (Jagger) ont tous les deux complè­te­ment refusé » raconte l’in­gé­nieur du son. Une déci­sion frustrante pour ce dernier. « J’avais déjà tout plani­fié. On aurait pris les meilleurs parties de Mick et Keith, Paul et John, Bob et George, et ensuite, sélec­tionné les meilleures sections ryth­miques des deux groupes, celles qui se seraient le mieux mariées aux chan­sons ». Malheu­reu­se­ment pour le public et pour Johns, le projet ne verra jamais le jour. « Pouvez-vous imagi­ner les trois groupes les plus influents de la décen­nie enre­gis­trant un album ensemble ? » conclut-il. |  |

FR > DE > UK > ES > IT > US > CA