Swiss Beatles Fan Club

16 décembre 2014


Pendant que Bob Geldof explique l'absence de Paul McCartney,
plusieurs artistes ont refusé de participer au Band Aid 30

Le rockeur Bob Geldof a expliqué sa décision de ne pas faire appel à Paul McCartney pour son projet Band Aid 30. Bob Geldof a fait appel à Bono, One Direction, ou Ed Sheeran pour ré-enregistrer son titre Do They Know It's Christmas ?, afin de récolter de l'argent pour combattre le virus de l'Ebola en Afrique. Cependant, il a été vivement critiqué de ne pas avoir fait appel à Paul McCartney. C'était une décision réfléchie, puisque le rockeur était dans la version de 2004, le Band Aid 20. En plus, il a fait le choix de faire appel à des stars du moment.

« Macca a toujours fait plein de choses comme ça », a-t-il confié. « Il était dans le groupe en 2004 - lui, Radiohead et Damon (Albarn). Mais, écoutez, nous avons choisis des gens plus branchés et plus nouveaux... et il n'en a pas fait partie. Que dire d'autre ? Le truc c'est qu'il y a un nombre limité de texte, donc quoi faire ? A un moment donné Midge Ure a dit : Nous ne pouvons pas en prendre plus, donc vous essayez de trouver un équilibre entre les hommes et les femmes, et c'est tout. Puis vous regardez ce qui se passe sur le marché américain - c'est vraiment important parce que ça se vend mieux là-bas. Ellie Goulding, Ed Sheeran, One Direction, Coldplay, Sam Smith, U2... tous ces gens marchent bien aux Etats-Unis. »


Damon Albarn
 
Alors que depuis sa sortie le 17 novembre, le single Do They Know It’s Christmas interprété par le Band Aid 30 et son leader Bob Geldof est critiqué de toutes parts, Damon Albarn, qui a refusé de participer au single, estimait : « Notre vision de l’aide et de ce qui est bien ou mal n’est pas forcément partagée par d’autres cultures. Il y a un problème avec notre idée de la charité, spécialement avec ces initiatives sorties de nulle part qui explosent très rapidement, créant une frénésie médiatique dans laquelle se perd l’essentiel de la communication… on a l’impression que si on donne de l’argent on résoudra le problème mais, en vérité, parfois, donner de l’argent crée de nouveaux problèmes ».

Lily Allen

C’est maintenant au tour de Lily Allen de déplorer l’initiative dans les colonnes du magazine britannique Mail on Sunday : « J’ai reçu un mail me demandant de participer au projet. C’est difficile d’expliquer pourquoi je ne l’ai pas fait sans passer pour une complète ; **** ; [sic] Je préfère faire ma part en donnant de l’argent sans être mise dans le même sac que ces gens. On dirait le club de ceux qui ont réussi et je n’en fais pas vraiment partie. Je ne me sens pas supérieure, je me sens bien en-dessous. Mais il y a quelque chose de suffisant là-dedans ».
 

Fuse ODG

Quelques jours plus tôt, le chanteur anglais d’origine ghanéenne Fuse ODG revenait longuement, dans une tribune publiée sur le site du Guardian, sur les raisons pour lesquelles il avait, lui aussi, décidé de dire non à Bob Geldof : « J’ai été horrifié et choqué par le contenu des paroles. Le message du morceau de Band Aid 30 ne reflète absolument pas ce qu’est l’Afrique et j’ai commencé à me demander si je voulais vraiment prendre part au projet. (…) En vérité, mon opposition au projet va bien au-delà de ces paroles offensantes. J’en ai marre, comme beaucoup, qu’on présente l’Afrique – un continent pourtant plein de ressources, passionné – comme une terre malade, infectée et frappée par la pauvreté. (…) Et l'artiste ajoute : « Les images de pauvreté et de famine sont extrêmement frappantes. Depuis qu’elles sont injectées dans la société, l’Occidental moyen est désormais prêt à donner 2 livres sterling par mois ou à acheter un single qui va lui donner une agréable sensation de confort, mais il ne va pas avoir envie d’aller passer ses vacances ou d’investir en Afrique. Si vous lisez ceci et que vous n’êtes jamais allé en Afrique, demandez-vous pourquoi ».

L’histoire de Do They Know It’s Christmas est loin d’être finie. Carla Bruni a décidé d’adapter le single en français sous le titre Noël est là, avec la participation de Bob Geldof. L’Allemagne a sorti son morceau le 21 novembre tandis que la Norvège prévoit d’enregistrer le 26. Une version américaine avec Quincy Jones serait même en préparation pour 2015.
|  |