Swiss Beatles Fan Club

30 décembre 2014


Paul McCartney trouve « ridicule »
l'enseignement académique de la musique des Beatles

Paul McCartney trouve ridicule que les étudiants puissent prendre des cours sur les Beatles à la fac. Le chanteur de 72 ans avait formé le groupe mythique avec John Lennon, George Harrison et Ringo Starr dans les années 60. Un étudiant en pop musique lui a demandé ce qu’il pensait du fait qu’on enseigne les Beatles à l’école et sa réponse s’est avérée surprenante. « A mon avis, c’est ridicule, bien que très flatteur. Ridicule parce que nous n’avons jamais fait d’études, nous aimions juste la musique populaire : Elvis, Chuck Berry, Little Richard, Fats Domino, etc, a-t-il expliqué sur son site dans un billet intitulé Impossible Fans Q & A – Extra Question #3. Et il ne s’agissait pas de l’étudier. Je pense qu’on avait l’impression que ça nous aurait ruiné le plaisir, de l’étudier. On voulait se faire notre avis juste en l’écoutant. Notre étude c’était l’écoute. Mais si on nous avait dit – comme il y a quelques années – que les Beatles se trouveraient dans le livre d’histoire de mon gamin ? Je me serais dit, Quoi ? ! C’est pas possible, mec ! Vous imaginez, quand vous étiez à l’école, vous retrouver dans un livre d’histoire ? ! »

Il n’est par ailleurs pas convaincu que les grands musiciens aient leur place dans un cadre académique. Il pense qu’il s’agit d’un apprentissage qui doit être très organique. « En même temps, je ne pense pas qu’on puisse devenir un grand artiste pop en apprenant la pop ; on peut l’utiliser pour en apprendre l’histoire, ça peut faire sens. Mais je ne pense pas qu’on puisse aller à la fac et en sortir comme Bob Dylan. Quelqu’un comme Bob Dylan, ça ne se construit pas », a fini par analyser Paul McCartney.


L’Université Hope de Liverpool propose depuis 2009 un Master Beatles et des étudiants viennent des quatre coins de la planète pour suivre cette formation. Le premier diplôme a été remis en janvier 2011 à Mary-Lu Zahalan Kennedy, une professeur de musique canadienne. Le professeur de sociologie Mathieu Deflem de l'Université de Colombia en Caroline du Sud (USA) et spécialisé dans la culture Pop, enseigne depuis le printemps 2011 un cours sur Lady Gaga. |  |