Swiss Beatles Fan Club

14 mars 2015


Le Cyrano, qui accueillit les Beatles avant l'Olympia, va être rénové

Beaucoup de personnes croient que la première scène française des Beatles a été l'Olympia. En fait, non. Le premier concert des « Fab Four » a été donné au Cyrano, le 15 janvier 1964, une salle de Versailles à quelques kilomètres de la capitale. Aujourd'hui devenue un cinéma, l'endroit va être mis en travaux à partir de 2018.

La ville se lance en effet dans une rénovation des deux salles de cinéma de son territoire : le Cyrano et le Roxane qui vont être agrandis et mis aux normes d'accessibilité. « Cette opération exceptionnelle, selon le maire François de Mazières, permettra de requalifier un patrimoine auquel les Versaillais sont très attachés, d'enrichir et de diversifier notre offre culturelle de proximité ».

A terme le Roxane, aujourd'hui tourné vers le cinéma d'art et d'essais s'ouvrira à un plus grand public, tandis que le Cyrano deviendra quant à lui, plus proche de ce genre réputé élitiste. Cette dernière salle est l'un des lieux phares du rock anglais. C'est ici que s'est produit pour la première fois en France le groupe le plus en vogue des années 60 et celui qui reste, plus d'un demi-siècle plus tard une référence dans l'histoire de la musique, les Beatles.

Deux salles chargées d'histoire

Le Cyrano ouvre ses portes en 1928, à la rue Rameau 7, à Versailles. D'abord une salle de cinéma, le lieu devient ensuite une salle de concert. Des années 50 aux années 70, le Cyrano sera même l'antichambre de l'Olympia. Les artistes venus du monde entier s'y sont produits avant d'affronter la salle parisienne. Charles Aznavour, Edith Piaf, Georges Brassens, Johnny Hallyday et d'autres grands noms de la chanson y feront un passage. Mais c'est le 15 janvier 1964 qu'elle entre dans l'histoire du rock en devenant la première salle de France à accueillir les Beatles.

Le groupe enchaîne du 16 janvier au 4 février dans l'antre mythique du music-hall de l'Olympia, au boulevard des Capucines 28, dans le 9e arrondissement de Paris. Les Beatles se produisent après Trini Lopez et Sylvie Vartan. Les 3 têtes d' affiche bénéficient d’un statut équivalent, le public ayant le dernier mot pour désigner la vedette au cours de la représentation. Claude Sarraute, femme de lettres et journaliste française, qualifia à l'époque les natifs de Liverpool de « quatre chevaliers du rock en luisante armure de tergal gris fer, à la frange gourmande, aux joues d'enfant ». Les spectateurs de l'époque savaient-ils qu'ils assistaient à la montée de ceux qui deviendront les emblèmes du rock anglais 

A l'avènement de leur gloire internationale, et donc en laissant de côté leurs prestations au Star-Club de Hambourg et au Cavern Club de Liverpool, c'est à l'Olympia de Paris et durant trois semaines, à raison d'un, deux ou trois shows quotidiens, soit 41 apparitions en tout, que les Beatles ont joué le plus longtemps au même endroit. |  |

Concerts Cyrano et Olympia