Swiss Beatles Fan Club

27 mai 2015


Une paire de lunettes cultes de John Lennon
vendue plus de 20 ' 000 euros

Une paire de lunettes rondes ayant appartenu à John Lennon a été vendue 14 ' 600 livres (20 ' 650 euros) par la maison d’enchères Omega Auctions. L'acte de vente s'est déroulé le 19 mai dans la banlieue de Warrington en Angleterre. Le nom de l'acquéreur n'a pas été rendu publique. Une quarantaine d'acheteurs étaient présents dans la salle de vente et plus de 250 enchérisseurs du monde entier plaçaient leurs offres par téléphone ou internet.

Le commissaire-priseur Paul Fairweather a déclaré à propos de cet objet emblématique : « Ce fut son type de lunettes préféré. Si vous regardez les photos de John Lennon dans les années 60 et 70, il avait l’habitude de les porter tout le temps. Ce qui est bien, c’est qu’elles viennent d’une histoire forte. Il y a eu des lunettes de Lennon vendues auparavant, mais aucune n’ont jamais eu une histoire aussi forte que celles-ci ». Les spécialistes pourront les reconnaître sur les pochettes des albums des Beatles : Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band (1967), The Beatles (1968) et Let It Be (1970)

Les lunettes ont été données par John Lennon à sa gouvernante Dorothy « Dot » Jarlett en 1965, quand l''artiste et sa première femme Cynthia Powell vivaient à Keenwood dans le comté de Surrey, en Angleterre. Le musicien en possédait quelques paires. Le frère de l’employée de maison en avait besoin pour une « party » et compléter un déguisement d’écolier pour parodier William Brown, personnage du livre Just William, un recueil d’histoires courtes pour enfants paru en 1922 au Royaume-Uni. Voyant le jeune garçon désespéré de ne pas ressembler à un écolier, John a remis joyeusement une monture à Dot. Lorsque le frère est rentré de la fête, sa sœur a fini par garder les lunettes et sa famille a hérité de la paire lorsqu’elle est décédée. L’histoire est confirmée par une lettre signée d’authenticité et d’un affidavit juridique dans lequel le fils de Dorothy Jarlett déclare solennellement que les faits qui y sont énoncés sont vrais.

Les célèbres montures rondes laminées de 14 carats d'or issues des collections Savile Row, sont fabriquées à la main en exclusivité chez Algha Works. L’histoire remonte au début du XXe siècle, en Angleterre. Ou plutôt entre l’Angleterre et l’Allemagne, d’où sont importés les matériaux utilisés par Max Wiseman (fondateur de Max Wiseman & Co, 1898), pour fabriquer verres optiques, montures et étuis. Malgré l’implantation d’une usine dans la région allemande de Rathenau (1932), la guerre finira par rapatrier toutes les activités de la fabrique à Londres, où Algha Works (groupe auquel appartient Savile Row Eyewear) se trouve encore aujourd’hui.

John Lennon a possédé également d'autres modèles arrondies et ovales avec notamment des plaquettes de soutien et différentes colorations au niveau des verres. D'autres célébrités figurent aussi dans les références de la marque, comme Johnny Depp, Brad Pitt, Denzel Washington, Steve Jobs, Audrey Hepburn, Harrison Ford, Eric Clapton et Harry Potter. Très en vogue dans la période sixities, ces lunettes sont redevenues tendance dans le milieu de la mode actuelle. |  |

Boutique