Swiss Beatles Fan Club

23 juillet 2015


The Beatles : de Liverpool à San Francisco

Le documentaire The Beatles : de Liverpool à San Francisco, paru en 2005, explore la carrière du célèbre groupe de 1963 à 1969, des premiers jours dans leur ville natale de Liverpool jusqu’à l’aube de la séparation. Les téléspectateurs peuvent voir les événements selon un calendrier à partir de l'automne 1963, quand ils avaient soit une émission de télévision, un concert ou une séance d'enregistrement. Le programme commence par une explication sur la manière dont les membres des Beatles ont grandi dans la ville de Liverpool, en soulignant qu'ils étaient devenus une sensation en tant que groupe, et non individuellement. The Beatles : de Liverpool à San Francisco présente un grand nombre de séquences de fans particulièrement hystériques pour certains, à la fois en Europe et aux Etats-Unis. 

Le film propose principalement des images d’archives et interviews avec les Beatles où il parlent de sujets divers comme leurs fans, la première tournée américaine et l’influence de leur popularité sur le monde en général. A travers ces entretiens, on découvre quatre musiciens charismatiques, de jeunes gens souriants, polis, bien habillés, dotés d'un humour très britannique. Lors d’une rencontre avec la presse, un journaliste mentionne que certaines personnes aux Etats-Unis pensent que les coiffures du groupe sont « anti-américains ». John Lennon répond que les Beatles sont, en fait, pas de l'Amérique, ce qui en fait une exacte déclaration.

Le début de carrière posa plusieurs problèmes liés à la gestion, notamment celle de la finance. Les Beatles ont réalisé que leur accord avec EMI les empêchait de gagner autant d'argent qu’ils le méritaient, sachant que la maison de disques leur redonnait une petite fraction du bénéfice des ventes énormes de chacun des enregistrements réalisés. En moins d’un an, les Beatles ont fait des vagues sans précédentes sur la scène musicale internationale ouvrant d’autres opportunités commerciales. Ils ont commencé ainsi à faire des films comme A Hard Day’s Night, en 1964, qui essaye de montrer au plus près la vie réelle des rock stars liverpuldiennes, de découvrir la personnalité et le caractère de chaque artiste.

D’une durée de 104 minutes, le support musical du documentaire accompagné de deux bonus ne contient pas de matériel original. Edité sous l'appellation The Beatles : from Liverpool to San Francisco, le DVD en langue anglaise présente de nombreux sous-titres linguistiques. A noter que la plateforme payante de Qello offre la possibilité de le visionner en streaming. |  |

FR>DE>UK>ES>IT>US>CA