Swiss Beatles Fan Club

10 août 2015


Hollywood Vampires : une pluie de stars
pour rendre hommage aux célébrités disparues

Le projet musical initié par Alice Cooper et l’acteur Johnny Depp intitulé Hollywood Vampires, et qui réunit bon nombre de musiciens et célébrités, publiera le 11 septembre prochain un album éponyme, produit par Bob Ezrin et constitué essentiellement de reprises de hits classiques des années 60 et 70. Les recettes issues des ventes iront à la fondation américaine MusiCares.

A partir de l’été 1973, durant la période de 18 mois dite du « lost week end » où John Lennon a quitté Yoko Ono, avec sa permission, pour s’en aller vivre à Los Angeles avec l’ex-secrétaire de sa femme, May Pang, le chanteur des Beatles après quelques mois passés à New York s’installe à Los Angeles où il enregistre son album Rock and Roll avec Phil Spector aux studios A&M sur La Brea Avenue. Sauf que les deux acolytes buvaient tellement qu’ils finissent par se faire expulser du studio. Tous les soirs avec ses potes l'ex-Beatle hante les clubs de Sunset Boulevard. Dans l’une de ces boites, le Rainbow Bar and Grill il y avait une sorte de petit recoin séparé du reste du club par quelques marches. Avec ses potes Alice Cooper et Harry Nilsson, John Lennon va privatiser le lieu et créer les Hollywood Vampires. Ce club de hardcore buveurs était composé de lui même, Keith Moon, Alice Cooper, Harry Nilsson, Ringo Starr et de Micky Dolenz (ex-Monkee).

Quatre décennies après ce fait d'histoire, Alice Cooper a eu l’idée en 2012 avec son ami Johnny Depp de faire revivre l’esprit de ce club au travers d'un album de chansons, en y conviant des membres historiques ainsi que des artistes plus récents. Vincent Furnier alias Alice Cooper raconte la naissance du projet :

« Nous avons décidé de composer un groupe afin de célébrer nos morts, tous nos grands frères sont morts à l’âge de 27 ans. Jim Morrison, on a tourné avec The Doors et Jimi Hendrix était l’un de nos meilleurs amis, on s’est saoulé avec ce gars. Johnny Depp et moi étions en train de faire ce film Dark Shadows, et nous avons décidé qu’une nuit, nous allions aller au 100 Club et devenir un groupe de bar. Pas de paillettes, pas glam. Quelqu’un a crié Brown Sugar (Rolling Stones) et on s’est mis à la jouer. On a pris tellement de plaisir à faire des reprises ce soir-là qu’on s’est dit : pourquoi ne pas faire un album qui célèbre nos morts. Nous avons commencé à les nommer tous : John Lennon, Keith Moon de The Who, Harry Nilsson, T. Rex, et la liste a été si impressionnante que nous pouvions choisir les chansons et faire un album. Alors ce n’est pas un album d’Alice Cooper, c’est un album Hollywood Vampires » a-t-il expliqué au magazine britannique NME.

Rejoint par le guitariste Joe Perry (Aerosmith) puis le légendaire producteur Bob Ezrin, le duo s’est attaché la participation de nombreux artistes et personnalités comme Sir Paul McCartney (ex-The Beatles), Dave Grohl (ex-Nirvana et Foo Fighters), Slash (ex-Guns ’N’ Roses), Robby Krieger (ex-The Doors), Brian Johnson (AC/DC) et bien d’autres encore. L’album contient quatorze titres répartis en onze reprises et trois compositions originales dont un titre d’introduction The Last Vampire sur lequel le regretté Sir Christopher Lee, décédé au mois de juin, a signé une de ses dernières prestations de narrateur. |  |

Information > Vidéo Hollywood Vampires Revolution

01 | The Last Vampire
Narration : Sir Christopher Lee

Claviers et création sonore : Johnny Depp, Bob Ezrin, Justin Cortelyou

02 | Raise the Dead (Depp, Witkin, Henriksen, Cooper, Ezrin, Klonel)
Chant : Alice Cooper Guitares : Johnny Depp, Tommy Henriksen, Bruce Witkin

Batterie : Glenn Sobel Basse : Bruce Witkin
Chœurs : Alice Cooper, Tommy Henriksen, Bob Ezrin
 
03 | My Generation (The Who)
Chant : Alice Cooper Guitares : Johnny Depp, Tommy Henriksen
Basse : Bruce Witkin Batterie : Zak Starkey Chœurs : Tommy Henriksen

04 | Whole Lotta Love (Led Zeppelin)
Chant : Brian Johnson, Alice Cooper
Guitares : Joe Walsh, Johnny Depp, Orianthi, Tommy Henriksen, Bruce Witkin
Harmonica : Alice Cooper
Batterie : Zak Starkey Basse : Kip Winger

Programmation : Tommy Henriksen Chœurs : Alice Cooper, Tommy Henriksen

05 | I Got A Line (Spirit)
Chant : Alice Cooper, Perry Farrell
Guitares : Joe Walsh, Johnny Depp, Tommy Henriksen, Bruce Witkin Batterie : Abe Laboriel Jr.
Basse : Kip Winger Chœurs : Perry Farrell, Tommy Henriksen, Bob Ezrin

06 | Five to One/Break on Through (The Doors)
Chant : Alice Cooper Guitares : Robby Krieger, Johnny Depp, Tommy Henriksen
Batterie : Abe Laboriel Jr. Orgue Farfisa : Charlie Judge Basse : Bruce Witkin

07 | One/Jump Into the Fire (Harry Nilsson)
Chant : Alice Cooper, Perry Farrell
Guitares : Robby Krieger, Johnny Depp, Tommy Henriksen, Bruce Witkin Batterie : Dave Grohl
Basse : Bruce Witkin Claviers : Bob Ezrin, Bruce Witkin Programmation : Tommy Henriksen

08 | Come and Get It (Badfinger)
Chant : Paul McCartney, Alice Cooper Guitares : Joe Perry, Johnny Depp
Piano : Paul McCartney Batterie : Abe Laboriel Jr. Basse : Paul McCartney
Chœurs : Johnny Depp, Alice Cooper, Abe Laboriel Jr., Bob Ezrin

09 | Jeepster (T. Rex)
Chant : Alice Cooper
Guitares : Joe Perry, Johnny Depp, Tommy Henriksen
Batterie : Glenn Sobel Basse : Bruce Witkin
Programmation : Tommy Henriksen Chœur : Bob Ezrin

10 | Cold Turkey (John Lennon)
Chant : Alice Cooper Guitares : Joe Perry, Johnny Depp, Tommy Henriksen
Batterie : Glenn Sobel Basse : Bruce Witkin
Programmation : Tommy Henriksen Chœurs : Alice Cooper, Tommy Henriksen

11 | Manic Depression (Jimi Hendrix Experience)
Chant : Alice Cooper Guitares : Joe Walsh, Johnny Depp, Tommy Henriksen
Batterie : Zak Starkey Basse : Bruce Witkin Piano : Bob Ezrin

12 | Itchycoo Park (Small Faces)
Chant : Alice Cooper Guitares : Johnny Depp, Tommy Henriksen Batterie : Glenn Sobel
Basse : Bruce Witkin Programmation : Tommy Henriksen
Chœurs : Alice Cooper, Tommy Henriksen, Bob Ezrin

13 | School’s Out/Another Brick in the Wall pt. 2 (Alice Cooper/Pink Floyd)
Chant : Alice Cooper, Brian Johnson
Guitares : Slash, Joe Perry, Johnny Depp, Tommy Henriksen, Bruce Witkin
Batterie : Neal Smith Basse : Dennis Dunaway Chœurs : Kip Winger, Bob Ezrin
 
14 | Dead Drunk Friends (Depp, Witkin, Henriksen, Cooper, Ezrin)
Chant : Alice Cooper Guitares : Johnny Depp, Bruce Witkin Batterie : Glenn Sobel
Programmation : Tommy Henriksen
Basse : Bruce Witkin Piano : Bruce Witkin, Bob Ezrin
Chœurs : Alice Cooper, Johnny Depp, Tommy Henriksen, Bruce Witkin, Bob Ezrin

CD>FR>DE>UK>ES>IT>US>CA Vinyle>FR>DE>UK>ES>IT>US>CA