Swiss Beatles Fan Club

7 septembre 2015


Le contrat historique signé par les Beatles
et leur manager Brian Epstein mis aux enchères


Le contrat qui a lancé la carrière des Beatles sera vendu aux enchères le 29 septembre à Londres où la maison Sotheby's attend jusqu'à un demi-million de livres sterling (environ 680 000 euros) pour son acquisition. C'est le seul accord écrit entre les quatre membres historiques des Beatles, John Lennon, George Harrison, Paul McCartney et Ringo Starr, et leur manager Brian Epstein, décédé d'une overdose de barbituriques en 1967, souvent qualifié de « cinquième Beatle ». Ce titre honorifique est également accordé à Sir George Martin. C'est lui qui a engagé les Beatles sur son label Parlophone et qui a été leur producteur du début à la fin de leur carrière, à l'exception de l'album Let It Be paru en 1970. Il a plusieurs fois joué des claviers sur leurs disques, contribué à leur éveil musical, écrit la plupart des arrangements, parmi lesquels ses fameuses partitions pour Eleanor Rigby ou All You Need Is Love.

Le contrat a été signé le 1er octobre 1962, quatre jours seulement avant la sortie de leur premier single Love Me Do. Les Beatles avaient signé un premier contrat avec Epstein lorsque Pete Best était encore leur batteur. Après son replacement par Ringo Starr, les deux parties ont dû sortir de nouveau leur stylo. On retrouve sur le document la signature des musiciens et celle des pères de Paul McCartney et George Harrison puisque ceux-ci était âgés de moins de 21 ans.

À la lecture des clauses, on apprend qu'Epstein était automatiquement reconduit comme manager pendant cinq ans et qu'il recevait des commissions confortables : 10 % pour des recettes inférieures à 400 livres la semaine, 20 % entre 400 et 800 livres et 25 % pour tout ce qui dépassait ces montants. Les Beatles demeurent à ce jour les artistes ayant vendu le plus grand nombre de disques au monde, avec un chiffre estimé à 2 milliards de copies écoulée.

Les Beatles, aussi talentueux soient-ils, ont toujours reconnu qu'ils n'auraient certainement pas été ce qu'ils furent sans Epstein. Son décès a marqué le début du processus de séparation du groupe, même si ce fait n'a pas été visible immédiatement. Ayant découvert le groupe encore inconnu au-delà de Liverpool lors d'un de ses concerts au Cavern Club en novembre 1961, Epstein va être décisif à plusieurs niveaux, sur la route de la popularité planétaire à laquelle les Beatles accèdent à partir de 1963 : en gommant leur image de rockers sauvages pour leur faire porter des complets-vestons, tout d'abord, en courant les maisons de disques londoniennes jusqu'à provoquer une audition par George Martin chez EMI en juin 1962, débouchant sur un contrat d'enregistrement, la suite appartenant à l'histoire de la musique populaire du XXe siècle.

Par ailleurs, la maison Sotheby's met aussi en vente deux albums signés par les quatre membres des Beatles, Please Please Me et Meet the Beatles. Un autre lot exceptionnel refait surface après une mise aux enchères en octobre 2014, avec le disque mono estampillé « Nº 01 » de The Beatles, plus connu sous le nom de « White Album ». Cet exemplaire a été donné à Stan Gorgikov, président du label américain Capitol Records, par un dirigeant de la maison Apple des Beatles. L'estimation de base se situe entre 8 à 10 mille dollars (7 à 9 mille euros). ||

Le contrat a été vendu pour 365 000 livres sterling (492 000 euros).

Information > Téléchargement