Swiss Beatles Fan Club

10 novembre 2015


La guitare Gibson J160E de John Lennon retrouvée aux États-Unis
a été vendue pour 2,41 millions de dollars


Après plusieurs échecs du manager Brian Epstein pour décrocher un contrat d'enregistrement pour les Beatles, seul George Martin, alors producteur chez Parlophone, une division d'EMI, se montre intéressé suite à l'écoute de la bande audio de l'audition chez Decca. Un rendez-vous est fixé le 6 juin 1962 pour une nouvelle audition dans les studios EMI d'Abbey Road, à Londres. Au cour de la séance, l'ingénieur du son Norman Smith fait un exposé sur l'équipement nécessaire que le groupe devrait obtenir si ce dernier devenait des artistes pour leurs enregistrements futurs. Prenant les conseils du technicien, John Lennon et George Harrison se souviennent de la guitare Gibson ES-175 utilisée par Tony Sheridan avec qui les Beatles, à Hambourg, avaient obtenu un contrat d'enregistrement en tant que groupe d'accompagnement. Les deux musiciens optent pour la marque et le modèle Gibson J160E, de la catégorie « guitare folk electro-acoustique ». Seul problème, le prix. L'Angleterre, en 1962, se remettait encore de deux guerres mondiales. L'économie était encore précaire et le salaire annuel moyen était de seulement 800 livres sterling. 

Au mois de septembre 1962, Lennon et Harrison achètent au magasin de musique Rushworth de Liverpool, les deux Gibson J160E pour le prix à l'unité de 161 livres sterling. Une somme élevée, même pour un groupe de musique à succès de l'époque. Malgré le fait que leur manager Brian Epstein possède un patrimoine financier relativement important, un plan de paiement fut cosigné et il fallut une année pour solder la facture. En provenance des États-Unis par avion, les guitares uniques sur le sol anglais, arrivent un jour avant le début d'enregistrement à Londres, agendé le 11 septembre. John Lennon a ainsi joué sur sa flamboyante Gibson neuve lors des sessions du premier single des Beatles, Love Me Do / PS I love You.

De 1962 à 1963, il a utilisé la Gibson J160E sur de nombreux enregistrements lorsque ceux-ci nécessitaient un accompagnement acoustique. John Lennon a tant aimé son instrument particulier qu'il le prenait à la maison et a écrit des chansons en compagnie de Paul McCartney. Les tubes des Beatles comme She Loves You, I Want to Hold Your Hand, Please Please Me, All My Loving, From Me to You, This Boy et d'autres encore ont été écrits avec cette guitare.

La guitare volée et retrouvée

En décembre 1963, lors d'une série de concerts pour Noël au Finsbury Park Astoria Theatre de Londres, la fameuse guitare a été volée, remplacée plus tard par un modèle de 1964. Là où l'histoire devient quelque peu ambigüe, c'est qu'avant le vol, Lennon et Harrison avaient échangé leurs instruments pour des raisons inconnues et qu'à l'origine, ils avaient le même numéro de série... Il semblerait selon certaines sources que ce soit la guitare originelle destinée à Harrison qui ait disparu...

Dans les années septante, John McCraw de San Diego achète une guitare dans un magasin de seconde main aux États-Unis. En avril 2014, il parcoure une publication consacrée à George Harrison, et remarque une photo plus une description de la Gibson J160E qui ressemble fortement à la sienne, avec par exemple des traces d'usure identiques au même endroit. Intrigué, le propriétaire fait part de ses constations à son professeur de guitare. Après différentes recherches, Andy Babiuk, spécialiste de l'équipement musical des Beatles, est contacté pour authentifier l'objet. En faisant correspondre notamment le numéro de série, le grain du bois en épicéa sur la base de photos et la visualisation de séquences de la TV Granada (1963) de I Want to Hold Your Hand et This Boy, le technicien confirme son identité aussi par les rayures sur la guitare. L'instrument n'a jamais été modifié en aucune façon, tant du point de vue matériel que des changements électroniques. Aucune explication n'a été donnée quant à la raison de sa découverte aux États-Unis. La société Gibson a produit une réédition vintage dans une édition limitée à 250 exemplaires au prix d'environ 3 000 dollars l'exemplaire.

Mise aux enchères

La guitare de John Lennon retrouvée cinquante années plus tard, a été exposée à la bibliothèque présidentielle LBJ d'Austin au Texas, du 13 au 29 juin, pour l'ouverture du Grammy Museum et son exposition « Ladies and Gentlemen… The Beatles ! ». L'instrument a été ensuite affiché au Grammy Museum de Los Angeles du 2 juillet au 7 septembre. Estimée entre 600 000 et 800 000 dollars, la société américaine Julien's Auctions a procédé à la mise aux enchères de la guitare, à Beverly Hills, les 6 au 7 novembre. « Il s'agit d'une des plus grandes découvertes de l'histoire de la musique, s'est enthousiasmé Darren Julien, organisateur de la vente. » Un acheteur anonyme a déboursé la somme de 2,41 millions de dollars pour acquérir la fameuse Gibson J160E. Il s'agit de l'un des prix les plus élevés pour un objet d'une star du rock and roll. Un pourcentage de la recette ira à la Fondation Spirit, une organisation à but non lucratif fondée par John Lennon et Yoko Ono.

En 2013, une guitare électrique appartenant à Bob Dylan avait été vendue à 965 000 dollars et récemment celle de George Harrison utilisée avec les Beatles pour 485 000 dollars. Mais, selon le Livre Guinness des records, le prix le plus élevé jamais payé pour une guitare est de 2,7 millions de dollars, en 2005, pour une Fender Stratocaster signée par, entre autres, Keith Richards, Eric Clapton et Paul McCartney. ||