Swiss Beatles Fan Club

22 décembre 2015


Empire Theatre et Odeon Cinema 
le 7 décembre 1963 à Liverpool avec les Beatles


Revenant d'une série de séjours très formateurs de 1960 à 1962 à Hambourg en Allemagne, les Beatles atteignent une grande popularité à l'entame de 1963. Le groupe effectue sa première véritable percée commerciale avec leur second single Please Please Me publié le 11 janvier au Royaume-Uni, et qui se hisse au sommet des classements. Environ 175 villes en autant de concerts répartis entre l'Angleterre, l'Écosse, le pays de Galles, l'Irlande, les Îles Anglo-Normandes et la Suède sont parcourues tout au long de cette année importante qui entraîne de plus en plus les Beatles vers de nouveaux horizons. Un ancien promoteur de musique écossais, Andi Lothian, prétend avoir inventé l'expression « Beatlemania » lors d'une interview donnée au cours d'une tournée des Beatles en Ecosse, le 7 octobre 1963. On retrouve une occurrence du mot dans l'édition du 15 octobre du Daily Mirror, dans une chronique de concert du groupe.

Une journée marathon

Premiers concerts des Beatles dans la ville de Liverpool en quatre mois, le groupe entame le 7 décembre une journée mouvementée et chargée. De 14 h 30 à 15 h 15, ils participent au Empire Theatre à l'enregistrement de l'émission populaire et hebdomadaire Juke Box Jury de la BBC présentée par David Jacobs où 13 singles sont soumis au vote des Beatles. Entre 16 h 05 et 16 h 35, 23 millions de téléspectateurs britanniques découvrent le programme.

De 15 h 45 à 16 h 30, au même endroit et profitant du même public composé de 2 500 membres du Fan Club de la région du Nord, les Beatles enregistrent un concert spécial également pour la BBC. Filmé dans son intégralité, 30 minutes sont diffusées de 20 h 10 à 20 h 30 dans un programme intitulé : It's The Beatles. Les chansons interprétées sont les suivantes : From Me to You (version courte), suivi par I Saw Her Standing There, All My Loving, Roll Over Beethoven, Boys, Till There Was You, She Loves You, This Boy, I Want to Hold Your Hand, Money (That's What I Want), Twist and Shout et une version instrumentale de From Me to You.

Consternation de la BBC

Malheureusement pour la British Broadcasting Corporation (BBC), des difficultés techniques créées par un manque de temps pour les répétitions (à peine 15 minutes pour Juke Box Jury et 20 minutes pour It's The Beatles) affectent sérieusement ces deux enregistrements. Proche de la perforation des tympans, les cris incessants du public noient les instructions du réalisateur aux caméramans et ingénieurs du son. On note par exemple l’absence de la voix de Ringo Starr sur la chanson Boys et les images se concentrent sur les mauvais musiciens lors des moments clés. Le résultat final provoque une consternation au sein même de la direction de la société britannique. Après avoir œuvré à mettre en valeur les Beatles aux yeux de la nation à travers ces deux programmes télédiffusés, c'est un sentiment négatif qui se retourne contre les responsables, tant les lacunes techniques sont évidentes et embarrassantes.

Après la représentation, la BBC enregistre encore une entrevue de deux minutes avec le groupe pour l’émission de Noël de Top of the Pops. La police ayant fermé la rue Pudsey sur London Road, les Beatles font ensuite un court trajet sécurisé pour donner en soirée deux autres performances à l'Odeon Cinema. John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr reviendront le 22 décembre à Liverpool pour montrer un aperçu de leur spectacle agendé à l'Astoria Cinema de Finsbury Park, à Londres, le 24 décembre. Le 16 janvier 1964, la France et l'Olympia accueillent les Fab Four suivi le 9 février par le célèbre Ed Sullivan Show qui provoque un véritable séisme culturel dans la société américaine. Les Beatles basculent ainsi dans la légende, désormais leur histoire s'écrira en caractères indélébiles gravés à jamais sur l'épiderme éperdu des sixties. ||

Information