Swiss Beatles Fan Club

8 décembre 2015


Journée du souvenir en hommage à John Lennon


Le 8 décembre 1980, le célèbre musicien John Lennon, fondateur des Beatles, était assassiné à New York par un déséquilibré. La mort soudaine de cet homme, engagé contre la guerre et porteur du message hippie « Peace and Love », bouleverse ses millions de fans à travers le monde et le transforme en symbole de sacrifié de la lutte pour la paix. Son titre Imagine sera d'ailleurs diffusé en clôture des derniers Jeux olympiques de Londres en 2012 ou repris à travers le monde lors d'une tragédie humaine comme les récents actes de terrorisme commis à Paris et qui ont fait 130 victimes innocentes. Trente-cinq ans après son décès, dans cette lettre posthume écrite le 8 décembre 2007, Yoko Ono Lennon se souvient de l'homme qu'elle aimait et de leur combat pour la paix dans le monde. ||

Tu me manques, John. Vingt-sept ans après, je voudrais toujours remonter le temps jusqu'à l'été 1980. Je me souviens de tout, le partage de notre café du matin, nos promenades ensemble dans le parc par une belle journée, et voir ta main tendue vers la mienne, la saisir, et me rassurer en me disant que je ne devais m'inquiéter de rien car notre vie était belle.

Je ne savais pas du tout que la vie était sur le point de me donner la plus dure de ses leçons. J'ai connu la peine immense de perdre un être cher aussi soudainement, sans avertissement, sans avoir le temps de le serrer une dernière fois dans mes bras et la possibilité de dire « Je t'aime », pour la dernière fois. La peine et le choc de cette perte soudaine m'accompagne àchaque minute de chaque jour. Cette nuit du 8 décembre 1980, quand j'ai touché le côtéde notre lit où John dormait, je me suis rendu compte qu'il était toujours chaud. Cet instant me hante depuis 27 ans et il ne me quittera jamais.

Le plus dur pour moi a été de voir ce dont notre beau petit garçon, Sean, a été privé. Il vit dans la colère silencieuse de ne pas avoir partagé sa vie avec son Père, qu'il aimait tellement. Je sais que nous ne sommes pas seuls. Notre douleur est partagée par beaucoup d'autres familles qui souffrent, victimes d'une violence insensée. Cette douleur doit cesser. Ne gâchons pas la vie de ceux que nous avons perdu. Tentons, ensemble, de faire de ce monde un lieu d'amour et de joie et non un lieu de peur et de colère. Le jour de la mort de John est devenu de plus en plus important pour beaucoup de gens, partout dans le monde, comme le jour où il faut se souvenir de son message, « Paix et Amour », et faire tout ce qu'on peut afin de guérir cette planète que l'on chérit.

Allons-y : Pensons à la Paix, à l'Acte de Paix, à l'Expansion de la Paix. John a travaillé pour cela toute sa vie. Il disait : « Il n'y a pas de problèmes, seulement des solution. » Souvenez-vous, nous sommes tous ensemble.

Nous pouvons le faire, nous devons le faire. Je vous aime.

Yoko Ono Lennon