Swiss Beatles Fan Club

13 janvier 2016


La famille des Beatles rend hommage à David Bowie


Dimanche 10 janvier 2015, le chanteur iconoclaste David Bowie né David Robert Jones à Londres, est décédé à l'âge de 69 ans. L'annonce a été faite via son site officiel et ses comptes Twitter et Facebook. « David Bowie est mort paisiblement aujourd'hui entouré de sa famille à l'issue d'un courageux combat de 18 mois contre le cancer », est-il expliqué brièvement. « Nous demandons à ce que tout le monde respecte la vie privée de la famille durant leur deuil. » Son fils Duncan Jones a confirmé l'information sur Twitter, publiant une photo de lui avec son père. « Vraiment désolé et triste mais c'est vrai. Je serai déconnecté pour un certain temps. » L’annonce de son décès a soulevé une vague d’émotion intense partout dans le monde, des hommages étant rendus dans les lieux où il a vécu.

En quarante ans de carrière, la star internationale a vendu plus de 140 millions d'albums dans le monde. L'artiste se faisait rare sur scène depuis son accident cardiaque survenu lors d'un festival allemand, en 2004. Le chanteur, qui a vécu en Allemagne, aux États-Unis ou encore en Suisse, était revenu en 2013 avec l'album The Next Day. « Me voici, pas vraiment mourant », hurlait-il dans une chanson du même nom. Son 25e et dernier album, Blackstar, est sorti le 8 janvier, le jour de son 69e anniversaire, deux jours avant sa disparition. Quelques minutes après l'annonce de sa disparition, les fans pleuraient déjà le roi de la pop, icône visionnaire et protéiforme. Contrairement à Paul McCartney ou Elton John, David Bowie a refusé de se faire anoblir par la reine Elizabeth II en 2003. La raison ? Il ne savait pas « à quoi cela pouvait bien servir » !

Paul et Sella McCartney, Ringo Starr

« Une nouvelle très triste pour se réveiller en ce matin pluvieux. David était une grande star et je chéris les moments que nous avons passés ensemble. Sa musique a joué un rôle très fort dans l'histoire musicale britannique et je suis fier quand je pense à l'influence qu'il a eu sur les gens dans le monde entier », écrit Paul McCartney sur son compte Twitter en réaction à l'annonce du décès de David Bowie. « J'envoie mes pensées les plus profondes à sa famille et je me souviendrai toujours des rires partagés tout au long de ces années. Son étoile brillera toujours dans le ciel La créatrice de mode Stella McCartney, la fille de Paul, a déclaré : « C'était une star dans le sens d'une étoile au-dessus de nous tous. Il a eu une influence énorme sur moi. C'était un vrai gentleman, son allure, l'art visuel dont il nous a nourris étaient tout simplement magnifiques ». Ringo Starr, l'ancien batteur des Beatles a également écrit sur son compte Twitter : « Que Dieu bénisse David Bowie. » 

Yoko Ono et Sean Lennon

Yoko Ono a rendu un bel hommage via les réseaux sociaux à David Bowie. Elle a raconté certains souvenirs et notamment le rôle important que le chanteur a joué dans la vie de son fils, Sean, après l’assassinat de John Lennon. « Quand Sean était au pensionnat en Suisse, David allait le chercher et l’emmenait dans les musées et laissait Sean traîner dans son studio d’enregistrement à Genève, a écrit Yoko Ono. Pour Sean, c’est perdre une autre figure paternelle. Ça va être dur pour lui, je le sais. Mais nous avons quelques souvenirs qui resterons avec nous à jamais. Sean Lennon a également rendu hommage à ce personnage si important dans sa vie. « Nouvelle totalement dévastatrice, a-t-il écrit sur Instagram à l’annonce de la mort de David Bowie. Je me sens tellement chanceux de t’avoir considéré comme un ami. RIP. Merci pour tout. ». Yoko Ono a également évoqué l’amitié qui liait John Lennon et David Bowie. « John et David se respectaient mutuellement. Ils se correspondaient bien dans l’intelligence et le talent. Comme John et moi avions très peu d’amis, nous avions le sentiment que David faisait partie de la famille proche », a-t-elle également précisé.

Collaboration avec John Lennon

Les débuts ne furent pas si faciles : « Son premier 33 tours, David Bowie, est sorti dans une indifférence universelle, le 1er juin 1967, le même jour que Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band des Beatles, rappelle le journal français L'Obs. C'est le morceau Space Oddity qui l'a révélé au public, en 1969, juste avant l'alunissage d'Apollo 11. Le natif du quartier de Brixton, à Londres, où il est né le 8 janvier 1947, été suivi par Ringo Starr en tournée, et le « dîner d’adieu » de Ziggy Stardust a eu lieu avec Paul et Linda McCartney, après un triomphe en concert à guichets fermés, le 3 juillet 1973, au Théâtre de l'Odéon de Hammersmith situé dans la capitale du Royaume-Uni.

David Bowie enregistre en janvier 1975 une version lyrique et tendue d’Across the Universe, morceau que les Beatles avaient publié sur l’album Let It Be (1970). Une façon, peut-être, de faire plaisir à son nouveau camarade de studio, John Lennon, avec qui il compose et enregistre Fame, pendant les même sessions d’enregistrement. Bowie se place pour la première fois au sommet du Top 100 aux États-Unis avec le single Fame et Right en face B. Ces séances nourriront l’album Young Americans, paru le 7 mars 1975. Selon Christian Eudeline, auteur du livre Du hard rock au métal : les 100 albums cultes (Ed. Grund), « Il a enregistré un album funk, tirant vers le disco, avec John Lennon à la guitare en guest, à une époque où ce n’était pas à la mode. C’est quelqu’un qui est passé du rock à la musique noire, c’était du jamais vu. C’était quelqu’un qui anticipait et qui ne suivait pas la mode. Il pouvait s’adapter à plein de musique. » Bowie a également repris le titre Try Some, Buy Some, écrit par George Harrison, est édité en 1976 sur l'album Reality.

Plusieurs médias ont rapporté l'information suivante. Le 9 décembre 1980, David Bowie interprète la pièce The Elephant Man au Booth Theatre de New York. Sur le devant de la scène, au premier rang, trois places restent désespérément vides. Elles avaient été réservées par John et Yoko Lennon. Or, l’ex-membre des Beatles avait été abattu la veille de la représentation, ce qui explique son absence et celle de Yoko. La troisième place laissée vacante avait été louée par une autre personnage lui aussi absent. Aujourd’hui, tout le monde connaît son nom; il s’appelle Mark David Chapman, et il est l’assassin de John Lennon. ||

Information Biographie Mémorial
Ziggy Stardust Tour, Ringo et Maureen Starkey.
David Bowie, « Fame ».
David Bowie, « Try Some, Buy Some ».
Paul McCartney, Live Aid, 1985.