Swiss Beatles Fan Club

17 février 2016


Paul McCartney refoulé à l'entrée d'une after-party des Grammy Awards


Lundi soir, 15 février 2016, scène surréaliste... Paul McCartney s'est vu refuser l'entrée à l'une des after-party les plus courues des Grammy Awards, qui était organisée par le rappeur américain Tyga. Après la cérémonie de la remise des trophées convoités, le célèbre membre des Beatles était accompagné de Beck, le comédien Woody Harrelson et Taylor Hawkins, batteur des Foo Fighters. Les trois musicens ont tenté de passer les portes de la boîte de nuit du Argyle à Hollywood... sans succès !

Les gardiens de sécurité leur ont clairement fait comprendre qu'ils ne pourraient entrer. « Faut être VIP à quel point ? On a besoin d’un nouveau tube, les gars. On a besoin d’un nouveau hit. Faut qu’on y travaille » lance Paul McCart­ney à Beck. « Ça sera pour l’an­née prochaine », lui répond en rigo­lant le chan­teur... Malgré cette remarque pertinente qui aurait dû nécessité une certaine intelligence dans l'écoute et l'agissement, l'intransigeance de la sécurité n'a pas failli à sa mission. La personne qui filme est tout simplement ahurie par la scène à laquelle elle assiste. « Ils ne vous laissent pas entrer ? ! Sérieusement ? 

Après une deuxième tentative de demande d'entrée, l'artiste britannique a rebroussé chemin visiblement énervé et a finalement réussi à faire la fête, mais ailleurs : à la soirée du label Republic Records, au club Hyde Sunset de Los Angeles. Sans doute qu'à cet endroit, le service de sécurité a fait toute la différence entre une simple starlette et une légende vivante de la musique anoblie par la reine d'Angleterre et décorée pour l'ensemble de son œuvre par le président Barak Obama du prix Gershwin décerné par la bibliothèque du Congrès américain.

Questionné à ce sujet à la sortie de l'établissement, Tyga était avare de commentaires, soulignant uniquement qu’il savait que Paul McCartney « est une légende ». Vivement critiqué sur les médias sociaux, le rappeur a tout de même spécifié qu’il n’avait pas été informé de la présence de Sir Paul. Il s'est également exprimé plusieurs fois sur son compte Twitter sans la moindre excuse, en précisant « qu'il ne contrôle pas les entrées » et a simplement fait son spectacle puis est parti.

Le porte-parole du club Argyle a tenu à clarifier les choses auprès du média TMZ et indique que Paul McCartney n'a pas été « renvoyé du club mais qu'il s'était trompé de soirée » - qu'il aurait confondu avec celle de Mark Ronson donc -, et serait reparti après s'être rendu compte de son erreur. Il ajoute que le musicien et ses amis étaient « passés par une entrée de service mais auraient sinon évidemment été les bienvenus ». Pas sûr que ces justifications suffisent à convaincre face aux images filmées. |  |