Swiss Beatles Fan Club

12 février 2016


Paul McCartney compose des sons pour les émoticônes de Skype


Microsoft propriétaire du logiciel Skype, s'est octroyé les services de l'ancien membre des Beatles. Paul McCartney a composé des chansons au succès planétaire mais il a annoncé le mercredi 10 février, qu’il écrivait en ce moment dans un genre très différent, des morceaux beaucoup plus courts que d’habitude, destinés à accompagner les émoticônes de Skype. La nouvelle collection de Mojis (clips vidéo) n'est pas encore disponible. Elle fera son apparition à la Saint-Valentin dans le panneau des émoticônes de tous les clients de la société américaine.

Un projet complexe

« Au début je me suis dit qu’il s’agissait d’une proposition étrange : est-ce que c’est bien pour moi ? Et puis j’ai pensé, allez, pourquoi pas ? Quelque chose de marrant, de nouveau et sympa », a raconté le chanteur britannique dans une vidéo sur son site internet. La vidéo le montre au travail dans son studio, en train de créer des sons très brefs pour représenter 20 émotions, qui vont de douces progressions sur un xylophone à des sons de guitare beaucoup plus agressifs. Plusieurs de ces petits effets sonores doivent sortir d’ici la Saint-Valentin.

Paul McCartney explique dans une interview sur son site qu’il trouve ce projet à la fois amusant, mais aussi relativement complexe, « parce que vous vous rendez compte que vous devez compresser l’interprétation musicale d’une émotion en moins de cinq secondes ». Les sons les plus difficiles à rendre, selon lui, étaient liés aux émoticônes représentant le flirt et le rougissement. « C’était comme faire un énorme puzzle de mots croisés pour arriver à trouver toutes ces solutions. Et en même temps c’était musical, donc c’était un bon exercice pour moi en studio », a encore dit le chanteur.

Expérimentations musicales

À 73 ans, Paul McCartney, qui utilise lui-même les émoticônes dans ses communications avec ses proches, a longtemps été intéressé par les expérimentations musicales. Il a ainsi récemment croisé les genres avec le rappeur Kanye West et la star du R & B Rihanna. Les Beatles étaient habitués à composer des chansons assez courtes : She Loves You, Love Me Do ou I Want to Hold Your Hand duraient toutes moins de deux minutes, mais avec chacune une mélodie inoubliable. La plus longue chanson jamais sortie par les Beatles était Revolution 9, sur The White Album en 1968, qui durait plus de huit minutes. À l’inverse, Her Majesty, une piste cachée de l'opus d'Abbey Road, ne courait que sur 23 secondes. |  |