Swiss Beatles Fan Club

17 mars 2016


La montre Beatles de l'horloger suisse Raymond Weil
célèbre le plus grand groupe de tous les temps


Il est facile de résumer la popularité des Beatles. Formé en 1960, le groupe a façonné le style et la culture d’une décennie entière et est resté populaire depuis. Même aujourd’hui, bien longtemps après son âge d’or, les Beatles ont leur page Facebook avec plus de 43 millions d’amis (bien plus que Britney Spears, Justin Timberlake, Coldplay, One Direction ou les Rolling Stones), sans compter les pages des membres restants du groupe, qui demeurent des grands noms de l’industrie musicale. De même, il est facile de comprendre pourquoi l'horloger suisse Raymond Weil amorce la semaine de Baselworld (le plus important salon international présentant l’avant-garde des tendances du monde de l’horlogerie et de la bijouterie), avec une annonce d’une telle magnitude. Quelle meilleure façon pour cette marque indépendante, propriété d’une famille, que de célébrer son 40e anniversaire cette année avec un partenariat musical dépassant tous ses autres partenariats musicaux ? Et qui mieux que Raymond Weil, dont l’ADN familial déborde de gènes musicaux, aurait pu le faire ?

« Nous ne pourrions pas être plus fiers d'associer le nom de notre marque aux exceptionnels Beatles », dit Elie Bernheim, directeur général de la société. « Raymond Weil a toujours été étroitement liée à la musique ; c'est notre source d'inspiration depuis les premiers jours. Nous nous réjouissons de rendre hommage une nouvelle fois à de véritables légendes de la musique cette année, et de célébrer notre 40e anniversaire avec les Fab Four ! »

L’importance de ce partenariat est le défi de respecter le leg historique monumental du plus célèbre groupe du monde. Le modèle maestro Beatles en édition limitée de 3 000 exemplaires intègre un mouvement mécanique à remontage automatique dans un boîtier en acier poli de 39,5mm. La montre est l’expression du style « bien propres sur eux » des Beatles et assortie au design des années 1970 de sa campagne publicitaire, avec les quatre garçons de Liverpool portant les pattes d’éléphant en vogue à l’époque, les cheveux longs et même des talons cubains.

Ce qui apparaît à première vue comme une montre classique en acier, typique du style Raymond Weil, s’avère, lorsqu’on la regarde de plus près, bourrée de références aux Beatles. Les 13 titres des albums des Beatles sont inscrits tout autour du cadran personnalisé, avec un index spécial « Help ! » à 4 heures qui rappelle la pochette de l'album emblématique sorti en 1965. Le cadran argenté galvanique se marie parfaitement avec le bracelet en acier poli. Il porte le logo officiel des Beatles et un guichet de date à 3 heures. Enfin, le dos du boîtier présente un verre saphir fumé portant le logo officiel du légendaire groupe de Liverpool et la gravure du numéro d'édition limitée.

Le grand amour entre Raymond Weil et la musique ne se limite en outre pas à des noms de collections. Depuis 2008, l’horloger genevois est ainsi un partenaire officiel des BRIT Awards, distinctions délivrées chaque année par la British Phonographic Industry. Ultime détail attestant cette réelle passion musicale de Raymond Weil, fondateur de l’entreprise du même nom, décédé le 26 janvier 2014 : inauguré lors de la 41e édition de Baselworld, au printemps 2013, le stand de la firme est toujours orné d’un violoncelle de 9 mètres de hauteur, le plus grand violoncelle en bois massif du monde.
|  |

Baselworld, 17 au 24 mars 2016, Messe Basel, 4058 Bâle (Suisse).
Heures d'ouverture : tous les jours de 9 h à 18 h (excepté le jeudi 24 mars : de 9 h à 16 h).

Information