Swiss Beatles Fan Club

22 mars 2016


Solidarité de Swiss Beatles Fan Club
aux victimes des attentats terroristes en Belgique


Lors des attentats terroristes de Paris du 13 novembre 2015, j’avais au nom de Swiss Beatles Fan Club apporté mes profondes pensées au peuple français frappé par la barbarie. En ce jour du 22 mars 2016, l’horreur vient de nouveau s’abattre sur la Belgique et particulièrement dans la ville de Bruxelles. Suite à l’invitation du Beatles Day Mons, j’ai eu la joie de participer pour la première fois à cette manifestation d’importance les 16 et 17 octobre 2015. C'était aussi mon premier voyage en Belgique dont j'ai retrouvé quelques similitudes avec la Suisse. Bien au-delà de la rencontre avec les fans des Beatles, c’est avant tout l’accueil, la sympathie de la part du comité et des bénévoles qui m’ont le plus touché. Depuis des mois, je suis en contact avec son président Alain Cardon avec qui, je partage désormais, une belle et franche amitié. J’ajoute ma sympathie pour le vice-président Bernard Maton qui s’occupe de l’information de l'association et dont certaines publications de Swiss Beatles Fan Club sont partagées sur la page Facebook du Beatles Day Mons.

Dès l’annonce de la terrible nouvelle, j’ai tout de suite eu une grande pensée pour les victimes fauchées par l'insoutenable et toutes ces personnes que j’ai pu rencontrer à Mons. De magnifiques personnes. À ces instants de plaisir qui m’ont accompagné pendant mon séjour et le retour en Suisse avec de merveilleux souvenirs, j’avoue qu’en ce moment de rédaction, mon esprit est confus entre tristesse, désolation et colère… Qu'à chaque fois, se mêle aussi le sentiment d'impuissance, de répéter les mêmes mots de compassion. Pourtant, il n'y en a pas d'autres... Dans l’espoir que les familles touchées trouveront le courage dans le deuil difficile.

Je pense bien entendu, aux fans des Beatles belges qui n’oublieront pas de croire au message positif que notre groupe de Liverpool a laissé dans la trame de leurs chansons. Même si cela peut paraître quelque peu naïf, je crois en la force positive contre les démons de toutes sortes. Sur la plateforme de Swiss Beatles Fan Club, sans que cela soit un étendard politique, la solidarité sera toujours exprimée pour les drames qui frapperont aveuglement et lâchement, les innocents touchés par la folie d’actes inhumains. Tout comme sera toujours mis en avant les causes humanitaires, animales et environnementales défendues par la famille des Beatles. Une façon d'espérer que les gens prendront conscience chaque jour que notre bien-être commun ne peut et ne doit être individuel, mais collectif.

Il n’est pas possible moralement de rester uniquement axé sur la musique, car ce sont des principes démocratiques dont nous sommes tous responsables de défendre lorsque nos libertés individuelles sont menacées. C’est aussi une condition de vie dans laquelle nous souhaitons exister pour continuer de partager des valeurs multiculturelles à travers les nations et les personnes désireuses de vivre dans un monde uni. Être fan des Beatles, c'est aussi se rappeler qu'ils ont marqué publiquement et en chansons leur opposition à la guerre du Viêt Nam. Oui, en conclusion de ces mots sensibles mais déterminés, la chanson Imagine de John Lennon est sans doute, la meilleure réponse pacifique dans une opposition d'unité positive à ceux qui vivent dans l'esprit de la guerre. Cet hymne sans frontière aux couleurs de l'arc-en-ciel qui résonne à chaque fois face à la tragédie humaine, doit rester l'espoir, la bande sonore de notre philosophie pour que notre société du 21e siècle et des générations futures puissent vivre des jours meilleurs partout sur la planète.

Michel Haas, fondateur du Swiss Beatles Fan Club