Swiss Beatles Fan Club

8 juillet 2016


Robert Whitaker : la dernière tournée des Beatles


La dernière tournée des Beatles, en 1966, fut une charnière dans l'histoire du groupe et de la musique pop. Après des années de Beatlemania, la popularité de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr était si grande qu'ils jouaient devant des foules immenses, dans un vacarme de hurlements qui les empêchait de s'entendre eux-mêmes, et dans des conditions de sonorisation et de sécurité non adaptées au phénomène. En juillet, aux Philippines, ils manquent d'être arrêtés et sont expulsés pour avoir refusé de dîner avec Imelda Marcos, l'épouse du dictateur. Au Japon, ils sont cloîtrés dans leur hôtel et encadrés par un dispositif de 35 000 policiers. En août, aux États-Unis, ils seront menacés, notamment par l'organisation suprématiste blanche Ku Klux Klan, à cause d'une phrase célèbre de Lennon sortie de son contexte estimant qu'ils étaient devenus plus populaires que le Christ. À l'issue de cette dernière tournée, le groupe décide de ne plus jouer en public et se concentre sur sa musique... Ce qui donnera l'album Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band en juin 67.

Ce livre passionnant, superbement illustré, rassemble des photos inédites et intimistes du groupe sur scène, en coulisses, en déplacement ou dans leurs chambres d'hôtel, alternant les moments de connivence ou de folie des « quatre garçons dans le vent », et des documents sur lesquels le doute et la lassitude sont visibles. Les photos et les souvenirs de Robert Whitaker, qui accompagna les Beatles en tant que photographe « officiel », constituent un témoignage fascinant sur le plus grand groupe de l'histoire.

Robert Whitaker rencontre le manager Brian Epstein et les Beatles en juin 64. Pendant les deux années suivantes, engagé par Epstein comme photographe, il accompagne le groupe durant toutes leurs tournées et réalise de nombreux reportages ainsi que des pochettes de disque, notamment la fameuse et controversée photo des « bouchers » illustrant la pochette de l'album Yesterday and Today, paru aux États-Unis. Par la suite, Robert Whitaker collaborera au magazine alternatif Oz, tout photographiant les icônes pop du moment, de Cream à Salvador Dali, en passant par Mick Jagger. Il sera également reporter de guerre pour les magazines américains Time et Life, au Vietnam, Cambodge et Bangladesh. ||

Boutique Information