Swiss Beatles Fan Club

13 juillet 2016


POP de Stella McCartney : la vidéo de quatre filles dans le vent


Dans le désert de Californie, un gang de filles électrisant se déplace. La beauté de cette jeunesse bouillonnante dans toute sa splendeur. Elles se meuvent perchées sur des plateformes shoes, glissées dans des vêtements ultra légers et tendances : slip dresses, débardeur et short. Prêtes pour l'aventure, ces filles embrassent leur liberté dans un décor « 50 nuances de rose ». C'est la vidéo rafraîchissante de la nouvelle fragrance signée Stella McCartney : POP.

Pour son parfum, la créatrice a choisi non pas une mais quatre égéries. De qui elle est d'ailleurs très proche. Des filles hype à l'esprit libre qui ont du talent. Casting : la musicienne Grimes (aka Claire Boucher), l'actrice engagée Amandla Stenberg, l'activiste en faveur des animaux Kenya Kinski Jones (fille de l'actrice allemande Nastassja Kinski et Quincy Jones) et la brillante élève en art Lourdes « Lola » Leon (fille de Madonna). Quatre beautés différentes, toutes mises en avant.

Cette vidéo est une célébration de l'amitié, de l'authenticité et de l'individualité. Forte chacune de leur côté, les filles le sont plus encore lorsqu'elles sont ensemble. L'esprit POP, un irrévérencieux qui allie « la vivacité fleurie de la tubéreuse au bois de santal », c'est cette idée de prendre un départ dans sa vie « loin des jugements ou des étiquettes. » Moderne, la fragrance célèbre une approche de la beauté et du luxe qui repousse les limites. Pour Stella McCartney d'ailleurs, les cosmétiques ne devraient pas « distraire ou maitriser » la beauté intérieure des femmes.

La créatrice souhaitait quelque chose de différent, qui tranchait radicalement avec ce que les publicités pour parfums avaient déjà fait auparavant. Pour y parvenir, elle a misé sur Melina Matsoukas, directrice de la campagne vidéo. Pas n'importe qui, elle a remporté un Grammy Award pour le célèbre We Found Love de Rihanna. Dans une vidéo-teaser publiée sur le compte Instagram de Stella McCartney, Lourdes Leon, seule, prend la parole : « Nous sommes à jamais sauvages, juste moi et ma bande, j'espère que nous vivons pour toujours, ils se souviendront de nous. » Peu de chance pour qu'on les oublie ces quatre-là. ||

Boutique