Swiss Beatles Fan Club

2 août 2016


Les Beatles : une ressource économique pour Liverpool


Un rapport, publié par le conseil municipal de Liverpool, révèle l’impact persistant des Beatles sur l’économie de la ville, indique la BBC. Quarante-six ans après leur séparation, le groupe est encore à l’origine de 2 335 emplois dans la la localité britannique, ce qui, compte tenu des 230 800 emplois de Liverpool, correspond à un emploi sur 100. Au total, l’impact financier des Beatles sur la ville se monte à 82 millions de livres (environ 106 millions d’euros). Entre 1 million et 2 millions de visiteurs affirment qu’ils sont venus pour les Beatles, sachant que ces chiffres ne prennent en compte que les touristes qui séjournent dans des hôtels à thème consacré aux Beatées.

Le tourisme

Depuis 1990, 4 millions de personnes sont allées voir « The Beatles Story , une exposition permanente consacrée au groupe rassemblant 70 % de personnes provenant de l’étranger. Chaque année, plus de 10 000 personnes visitent les maisons où John Lennon et Paul McCartney ont passé leur enfance. Le Cavern Club, où les « Quatre garçons dans le vent » sont devenus célèbres, reçoit chaque année 800 000 personnes qui viennent y écouter des groupes jouer. L’exposition The Beatles Story, le Cavern Club, et les musées consacrés au groupe emploient 135 personnes. De 15 à 20 cars se rendent à Liverpool chaque semaine pour la visite de Strawberry Field (un centre pour enfants de l’Armée du Salut, qui a donné son nom à l’un des titres mythiques du groupe, Strawberry Field Forever), et Penny Lane, une rue de la ville. Un cinquième des guides de la cité liverpuldienne sont qualifiés pour évoquer les Beatles. Un hôtel sur 10 du centre-ville est décoré sur le thème du groupe, ou héberge quelques-uns des 553 événements qui leur sont consacrés. Le plus grand d’entre eux, le Britannia Adelphi, compte 402 chambres. Ensemble, ils ratissent annuellement près de 17 millions d’euros. Les 6 plus grands hôtels consacrés au groupe emploient 400 personnes. 65 % des visiteurs étrangers qui se rendent à Liverpool affirment que les Beatles étaient la raison de leur venue dans la ville.

Les étudiants

L’Université Hope de Liverpool a créé un master spécialisé sur « Les Beatles, la musique pop et a société ». Chaque année, 15 à 30 étudiants s’inscrivent à ce cursus, qui rapportent 645 000 euros à l’Université. Toutes les ans, ses étudiants, ainsi que ceux du Liverpool Institute for Performing Arts (LIPA) fondé par Paul McCartney dépensent 13,3 millions d’euros. Entre 2006 et 2013, 1 000 étudiants du monde entier sont venus étudier au LIPA. Cet institut compte actuellement 720 élèves à plein temps. ||