Swiss Beatles Fan Club

30 août 2016


Neuvième demande de libération refusée
à Mark David Chapman, l'assassin de John Lennon


Mark David Chapman, 61 ans, avait été condamné en 1981 à une peine pouvant aller de 20 ans d'emprisonnement à la perpétuité. Il avait plaidé coupable de meurtre au second degré. Trente-cinq ans plus tard, l'homme est toujours en prison, et s'est vu refuser une neuvième fois ses demandes de remise en liberté. « Je peux confirmer que sa demande a été refusée », a indiqué une porte-parole de l'admi­nis­tra­tion péni­ten­tiaire améri­caine jointe par l'AFP. Elle a ajouté qu'elle n'avait aucun autre détail sur la décision de la commission des libérations conditionnelles. Le New York Post indique que cinq cour­riers ont été envoyés aux juges pour deman­der à ce que Chap­man demeure incar­céré. Parmi les expé­di­teurs, Yoko Ono, veuve de John Lennon.

Libérable depuis décembre 2000, il a depuis demandé en vain tous les deux ans sa libération. Chapman avait profité de sa huitième audience pour exprimer des regrets. « Je suis désolé d'avoir été un tel idiot, a-t-il déclaré, et d'avoir choisi le mauvais chemin vers la célébrité. » À l'aide d'un revolver 8 Special Charter Arms, il avait tué John Lennon au pied de son immeuble new-yorkais le 8 décembre 1980. Quatre balles sur cinq atteignirent le chanteur, alors que celui-ci rentrait chez lui avec sa femme Yoko Ono vers 22 h 50 dans son immeuble du Dakota, en bordure de Central Park. Le fondateur des Beatles avait été déclaré mort à l'hôpital à 23 h 15.

L'assassin de Lennon est détenu à la prison de haute sécurité de Wende, à Alden, dans l'État de New York. Il y a deux ans, la commission des libérations conditionnelles avait estimé que sa libération « serait incompatible avec le bien-être de la société  et déprécierait la gravité du crime, ce qui pourrait nuire au respect de la loi.». L'examen de ce qui sera sa dixième demande de libération est déjà programmé pour août 2018 par les autorités pénitentiaires. ||