Swiss Beatles Fan Club

11 septembre 2016


Ron Howard, le réalisateur de The Beatles : Eight Days a Week
à la passion d'un fan pour les Beatles


Le réalisateur Ron Howard s’est tourné vers le groupe légendaire pour tourner son documentaire Eight Days a Week à paraître le 15 septembre prochain, qui tire son titre d'un des morceaux du plus grand groupe de pop de l’Histoire et qui relate leurs débuts. Fan de longue date, il a toujours admiré la manière dont John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr arrivaient à s’attaquer à tout type de musique. « Je me souviens au collège, j’avais des profs d’anglais qui utilisaient leurs paroles pour enseigner la poésie, a-t-il raconté à Empire Magazine. Ils écrivaient super bien dans tous les genres. J’aime bien m’essayer à différents genres de films, et c’est ce qu’ils faisaient en musique. Je les admire, parce que ça a toujours quelque chose d’effrayant. »

Les Beatles s’étaient formés en 1960 avant de devenir la sensation qu’on connaît, passant de la pop doucereuse au rock frénétique et au psychédélisme tout au long de leur carrière. Avec son documentaire, Ron Howard espère pouvoir éveiller les jeunes générations au talent insensé des quatre garçons dans le vent et leur faire comprendre l’influence qu’ils ont eue sur la culture actuelle. Paul McCartney et Ringo Starr produisent le film, ce qui a beaucoup touché le cinéaste qui de son propre aveu n’a pas dormi de la nuit la veille de l’interview qu’il devait faire d’eux. « Ce sont des histoires sur lesquelles ils sont déjà beaucoup revenus, a-t-il expliqué. Quand ils ont vu les premiers rushes, je crois qu’ils ont compris l’humanité avec laquelle j’abordais le sujet. Dès la deuxième interview, ils étaient plus à l’aise, plus intéressants. C’était très gratifiant. » Ron Howard espère permettre à Paul McCartney et Ringo Starr de devenir témoin d’une histoire à côté de laquelle ils ont été les seuls à passer, étant trop occupés à la jouer eux-mêmes.
||

Information
Ron Howard, Ringo Starr et Paul McCartney.
Série « Happy Days ». 2e gauche : Ron Howard, John Lennon. 1er rang : Julian Lennon. Janvier 1974.