Swiss Beatles Fan Club

6 octobre 2016


Le documentaire The Beatles & World War II
raconte l'histoire de la Seconde Guerre mondiale


Les années 1970 n'en finissent pas de nous surprendre. Voici une nouvelle preuve que cette décennie était celle de l'audace et de l'imagination débridée. Originalement nommé All This and World War II, ce projet américain est né de l'imagination de Susan Winslow, qui débutait dans le monde du documentaire et qui eut l'idée de mêler la musique des Beatles à la Seconde Guerre mondiale. Budgétisé à hauteur de 1,3 million de dollars pour la production, il fut distribué au mois de novembre 1976 par 20th Century Fox. Ce ne sont pas ici les chansons originales du groupe de Liverpool qui sont utilisées dans le film, mais des reprises jouées par différents artistes de l'époque. Et c'est là que le projet devient intéressant puisque nous découvrons toute une série de reprises interprétées par Leo Sayer, David Essex, Tina Turner, Bryan Ferry, Status Quo, Jeff Lynne, Elton John, Rod Stewart, Richard Cocciante, les Bee Gees, Keith Moon ou Peter Gabriel, etc. Le directeur musical est Lou Reizner, qui a également produit la bande-son de l'album. On lui doit la conception et la production de la version orchestrale de l’opéra rock Tommy des Who. Son travail pour la réalisatrice Susan Winslow est dans le même esprit symphonique. Produite par Sandy Lieberson, la réédition de Gonzo Multimedia sous le titre The Beatles & World War II, sépare en effet l'aspect filmique (en un DVD) et l'aspect musical, compilé sur deux CD de 23 titres égrenant le plus fameux des Beatles. La plupart de ces morceaux sont introduits par des archives sonores d'époque, évoquant des discours de Roosevelt, Churchill, Hitler, Goebbels ou des extraits de films hollywoodiens traitant des grands événements de la Seconde Guerre.

Il est assez difficile de comprendre pourquoi telle ou telle chanson est associée à tel ou tel épisode de la guerre 39-45. On saisit mieux la subtilité en visionnant le documentaire. The Fool on the Hill est joué sur des images d'Hitler contemplant les Alpes bavaroises de sa villa de Berchtesgaden. Getting Better coïncide avec le moment où les Alliés commencent à redresser la tête après les premières années de défaites contre l'Axe. Des images de femmes s'engageant dans les armées anglaises ou américaines illustrent She's Leaving Home. Mais dans l'ensemble, on reste quand même interloqué par le concept. Comment des tenants du « peace and love » comme les Beatles ont-ils pu être associés au pire événement guerrier du 20e siècle ? C'est un mystère. Bien que présenté hors compétition au Festival de Cannes en 1977, ce film ne va rencontrer aucun succès lors de sa sortie, pareil pour la critique spécialisée. Il tient deux semaines sur les écrans aux États-Unis, Pays-Bas et Suède, les seuls pays où il est projeté fin 1976.

On peut donc voir la Seconde Guerre mondiale racontée chronologiquement par le biais d'images d'archives et d'extraits de films (Le jour le plus long, Tora ! Tora ! Tora !) et écouter en même temps des chansons des Beatles, entre deux discours de politiciens ou bruits de bombes ou de mitrailleuses. Car l'écoute du DVD doit se faire avec en surimpression des bruits de bataille ou d'explosions. On peut donc écouter Yesterday en assistant à la campagne de France de 1940, Help ! en regardant les combats en Afrique du Nord, With a Little Help from My Friends sur les plages des îles du Pacifique ravagées par les Marines ou Michelle en plein débarquement de Normandie. Tout ceci est assez curieux. Notons qu'il n'y a pas de chansons des Beatles qui correspondent aux bombardements atomiques de 1945 ou à la découverte des horreurs des camps de la mort, décence oblige. Bizarrement, la production de cette nouvelle version a inséré tout à la fin des images de la guerre en Syrie ou de Daesh, comme pour avertir les populations de la similitude des événements de la Seconde Guerre mondiale avec ceux de notre époque contemporaine troublée. C'est très estimable, bien que ça modifie le documentaire original. The Beatles & World War II reste séduisant pour les deux CD qui regorgent de reprises peu connues des Beatles. Pour les amateurs d'histoire, le DVD offre une heure vingt d'images d'archives en majorité connues. ||

CD 1
01 | The Fool on the Hill
Helen Reddy
02 | Yesterday
David Essex
03 | The Long & Winding Road
Leo Sayer
04 | I Am The Walrus
Leo Sayer
05 | Come Together
Tina Turner
06 | Maxwell's Silver Hammer
Frankie Laine
07 | She's Leaving Home
Bryan Ferry
08 | Let It Be
Leo Sayer
09 | Getting Better
Status Quo
10 | Help !
Henry Gross
11 | Nowhere Man
Jeff Lynne
12 | Lucy In the Sky With Diamonds
Elton John
CD 2
01 | With a Little Help from My Friends
Jeff Lynne
02 | Because
Lynsey De Paul
03 | Get Back
Rod Stewart
04 | We Can Work It Out
Four Seasons
05 | A Day In the Life
Frankie Valli
06 | Michelle
Richard Cocciante
07 | When I'm-Sixty Four
Keith Moon
08 | Golden Slumbers / Carry That Weight
Bee Gees
09 | Strawberry Fields Forever
Peter Gabriel
10 | Hey Jude
The Brothers Johnson Lennon speaks
11 | The Fool on the Hill
John Williams

Boutique

« All This and World War II », Susan Winslow, 1976.