Swiss Beatles Fan Club

21 octobre 2016


Inside the Beatles : le coffret d'images dans l'intimité des Fab Four


Loin de proposer une nouvelle compilation de photos vues cent fois, de reproductions de mauvaise qualité d'images déjà publiées partout, le luxueux livre-coffret Inside the Beatles publié chez Hugo Image, propose pour un prix abordable (40 euros) des documents à la fois rares et d'une excellente qualité technique. Ces photos dormaient dans les archives du seul fanzine autorisé par le groupe, The Beatles Book. Le mensuel était alimenté par un photographe, Leslie Bryce, aussi doué pour saisir l'intimité des Beatles que les séances d'enregistrement ou les apparitions publiques lors de concerts, voire d'émissions de télévision. Loin de la publication confidentielle, The Beatles Book a été diffusé à des millions d'exemplaires et comptait des abonnés dans le monde entier. Au départ, il était une espèce de décalque d'un périodique intitulé Beat Monthly et qui parlait des groupes de l'époque en général. Cette publication dérivait elle-même d'Elvis Monthly.

Un groupe et un photographe


La rencontre entre l'équipe du magazine et le groupe est contemporaine du premier 45 tours, avec notamment
Love Me Do, sorti en octobre 1962. La publication du mensuel se terminera bien après la séparation des Beatles intervenue officiellement en 1970. Ses archives couvrent donc l'intégralité de la carrière du groupe, depuis les débuts de la Beatlemania jusqu'aux dissensions finales. Dès la tournée de 1963 et les premiers rapports entre le photographe et les musiciens, l'alchimie fonctionne à plein, notamment avec le photographe Leslie Bryce. L'impression du livre, cinquante ans après les premières prises de vues en noir et blanc, est tout à fait à la hauteur de la qualité des clichés d'origine. Ce soin apporté à l'iconographie reste la principale qualité du livre même si les textes donnent eux aussi un certain nombre d'information peu ou pas connues. On découvre ainsi, photos à l'appui, le Christmas Show, un spectacle parodique auquel participèrent les Beatles pendant près de deux semaines à partir de Noël 1963 dans un théâtre londonien et auquel assistèrent environ 100 000 spectateurs.

Confiance totale

C'est une évidence à la vue des photos publiées dans
Inside the Beatles, Leslie Bryce bénéficiait de la confiance totale de John, Paul, George et Ringo. Certains clichés sont pris à leurs domiciles, d'autres témoignent d'une complicité étonnante, notamment lorsqu'il s'agit de « couvrir » les tournages de leurs films sans en gêner la production. La liberté de travail dont Bryce a pu bénéficier aboutit à un document que l'on peut qualifier d'historique, au moins pour ceux que passionne l'histoire de la musique populaire. Une évidence s'impose une nouvelle fois à la lecture de cet ouvrage de 206 pages : la richesse et la créativité des quatre garçons de Liverpool étaient presque infinies. Il fait presque oublier, et c'est encore étonnant, que le groupe n'exista que huit ans, entre 1962 et 1970. Inside the Beatles permet aussi de constater comment chacun des membres du combo a peu à peu laissé s'épanouir sa personnalité pour devenir, au delà des Beatles, John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr. Chacun s'est imposé artiste à part entière à partir des années psychédéliques, 1965-1967 étant pour les Fab Four la période charnière avec les publications des albums Rubber soul et Revolver, puis de l'emblématique Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band. Une évolution que Leslie Bryce a su capter et fixer sur ses photos. ||


Boutique

The Beatles, studios EMI, Londres, 14 avril 1966.