Swiss Beatles Fan Club

7 octobre 2016


Traveling Wilburys : 28e anniversaire d'un groupe de géants


Il y a 28 ans, par un heureux hasard, cinq géants de la musique se sont retrouvés dans le même studio et ont accidentellement formé l'un des meilleurs supergroupes de tous les temps. Pour créer une espèce de mythologie, chaque membre du groupe s’est inventé un pseudonyme avec le nom de famille Wilbury. Nelson Wilbury (George Harrison), Otis Wilbury (Jeff Lynne), Charlie T. Wilbury Jr (Tom Petty), Lefty Wilbury (Roy Orbison), Lucky Wilbury (Bob Dylan).

L’album Cloud Nine, de George Harrison, était déjà un succès et la maison de disque Warner Records a demandé à Harrison d’enregistrer une face B pour le cinquième simple de l’album, la pièce This is Love. Harrison et son producteur Jeff Lynne ont décidé que ce serait bien de collaborer avec Roy Orbison. Les trois hommes se sont donc rendus chez Bob Dylan pour utiliser son studio privé. Par contre, une fois sur place, Harrison s’est aperçu qu’il avait oublié une de ses guitares chez Tom Petty. En allant la chercher, l’ancien Beatle décida d’inviter l’interprète d'American Girl à la session d’enregistrement. Le cinq hommes ont finalement tous participé à l’enregistrement de la pièce Handle with Care. Une fois la pièce remise aux dirigeants de la maison de disque, ceux-ci l’ont trouvée beaucoup trop bonne pour l’utiliser uniquement en seconde face. Les cinq hommes ont beaucoup aimé travailler ensemble et l’idée a donc été lancée d'enregistrer un album complet.

L’album Traveling Wilburys Vol. 1 à été enregistré en 10 jours en mai 1988, et ses douze pièces ont toutes été écrites par les membres du groupes. Le titre Handle with Care est devenue la première pièce sur l’album et aussi le premier simple à en être tiré. À ce jour, peu de performances vocales ont été aussi touchante que celle de Roy Orbison sur cette pièce. L’album contient aussi la pièce Tweeter and the Monkey Man. Cette pièce a été écrite par Bob Dylan et se veut un pseudo-hommage à Bruce Springsteen. Au début de sa carrière, on a souvent dit de Springsteen qu’il pourrait être le prochain Bob Dylan. L’album se termine de façon très appropriée avec End of the Line, qui est devenue un des plus grand succès de l’album.

Traveling Wilburys Vol. 1 fût un si gros succès, vendant plus de deux millions de copies, qu’un deuxième volume est paru en 1990. Ironiquement, l’album se nommait Traveling Wilburys Vol. 3. L’idée venait de George Harrison qui aimait l’idée des gens qui cherchent en vain pour le volume 2. La dynamique du groupe avait cependant beaucoup changé depuis le décès de Roy Orbison en 1988. L’album a quand même connu un succès critique et commercial mais ils n’ont pas réussi a se réapproprier la magie du premier volume. Des idées de tournées avaient été évoquées dans le passé par Harrison et Petty mais ça ne s’est jamais produit. L’intégralité de leur œuvre est maintenant disponible sur les plateformes streaming tel que Spotify et Apple Music. ||

Boutique

Traveling Wilburys, « Handle with Care », premier single sorti le 17 octobre 1988.