Swiss Beatles Fan Club

14 novembre 2016


Leon Russell, légende du rock américain, est décédé


Le musicien Leon Russell, qui a collaboré à certains des plus grands albums de l'histoire du rock 'n' roll, est décédé à l'âge de 74 ans. Dans un communiqué, la femme de Russell, Jan Bridges, a indiqué que son mari était mort au cours de son sommeil, dans la nuit de dimanche, à leur domicile de Nashville aux États-Unis. Elle a dit que Russell avait subi un pontage cardiaque en juillet et qu'il prévoyait repartir en tournée en janvier. Il a donné son dernier concert le 10 juillet à Nashville.

Né à Tulsa (Oklahoma) en 1942, Leon Russell, de son vrai nom Claude Russell Bridges, a commencé sa carrière à 14 ans en jouant dans les clubs locaux. À cette époque, il intègre le groupe d'un autre célèbre natif de Tulsa, J.J. Cale. Il a enregistré quelque 35 albums sous son nom, mais n'a jamais cessé de collaborer avec d'autres artistes, en tant que musicien, compositeur ou producteur. Leon Russell a connu du succès dans les années 1970 grâce à certaines de ses chansons comme Tight Rope et Lady Blue. Son plus grand succès A Song for You a été enregistré par un nombre considérable d'interprètes, parmi lesquels Aretha Franklin, Ray Charles, Neil Diamond, les Temptations ou encore Shirley Bassey.

Ce pianiste et guitariste élu au Panthéon du Rock and Roll Hall of Fame en 2011 a accompagné plusieurs des plus grands artistes de la scène rock : Joe Cocker, Bob Dylan, Ray Charles et Frank Sinatra, notamment. Deux des quatre Beatles, George Harrison et Ringo Starr, figurent à l'affiche de son premier album solo Leon Russell (1970). Le chanteur s'est illustré pendant cinq décennies dans un style sudiste à base d'influences gospel, boogie, rock, blues et country. Il a composé Delta Lady pour Cocker avant d'aider ce dernier à organiser la tournée Mad Dogs and Englishmen. Il a joué du piano sur le titre emblématique California Girls des Beach Boys, sur Mr. Tambourine Man des Byrds, et Let It Bleed des Rolling Stones. Il terminait souvent ses concerts en interprétant de façon endiablée une version du succès des Stones Jumpin' Jack Flash. Selon le magazine américain Billboard, il présentait les meilleurs concerts rock en 1973.

Le 1er août 1971, il participe au célèbre concert new-yorkais organisé au Madison Square Garden par George Harrison et Ravi Shankar visant à collecter des fonds pour les victimes de la guerre indo-pakistanaise qui a aidé le Bangladesh à obtenir son indépendance. Après avoir joué de la musique country sous le nom de Hank Wilson dans les années 1970 et 80, Russell tombe dans l’anonymat de la scène musicale et médiatique. Il réapparaît en 2010 quand Elton John fait appel à lui pour enregistrer un album qui deviendra The Union. La production, qui comprenait les artistes invités Brian Wilson et Neil Young, apporte un regain de popularité à Russell, qui plus tard a publié un album solo et a tourné dans le monde entier.
||


Boutique Mémorial

Leon Russell, « Jumpin' Jack Flash / Young Blood », Concert for Bangladesh à New York, 1971.