Swiss Beatles Fan Club

7 décembre 2016


Hommage au dessinateur Gotlib, fan des Beatles


Né le 14 juillet 1934 à Paris, Marcel Gotlieb, dit « Gotlib », a très jeune le goût du dessin. Petit, il gribouille les murs du salon que son père, peintre en bâtiment, lessive ensuite le week-end. Arrêté pendant la guerre, celui-ci meurt en déportation. Gotlib quitte l'école à l'âge de 14 ans et démarre sa carrière comme lettreur-typographe. Puis il commence à illustrer quelques contes pour enfants que Claudie, sa femme, met en couleurs. Enfin, Vaillant – le journal le plus captivant – lui donne sa chance. Il y crée les personnages de Nanar et Jujube, puis celui de Gai-Luron qui le suit jusqu'à la fin de sa carrière de dessinateur. En 1965, ce sont les portes de Pilote qui s'ouvrent à lui. Avec Goscinny au scénario, en compagnie de Franquin ou encore Uderzo, il dessine pendant trois ans les fameux Dingodossiers, puis continue seul avec la Rubrique-à-brac. La revue Pilote devient un tremplin pour le jeune dessinateur.

Désormais dessinateur confirmé, talentueux et reconnu, il se lance avec ses complices Nikita Mandryka et Claire Bretécher dans la création de L'Écho des Savanes en 1972, puis, le 1er avril 1975 crée Fluide Glacial avec Dominique Vallet alias Alexis et Jacques Diament. Cette publication lui permet d’aborder des thématiques humoristiques, mais également des sujets plus graves. Connu pour ses personnages récurrents, comme la souris dans Gai-Luron ou sa coccinelle, Gotlib donne naissance à d'autres figures emblématiques à travers Superdupont ou Pervers Pépère, ainsi que la réalisation d'un recueil de bande dessiné comme Rhââ Lovely, dont les histoires ont pour sujet des thèmes plus « adultes » que les précédentes créations. Si Gotlib ne dessine plus depuis la fin des années quatre-vingt, il n'est pourtant toujours pas à la retraite ! Il écrit encore les éditoriaux de Fluide Glacial jusqu'en 2002 et collabore jusqu'en 2012 aux numéros hors-série du magazine.

Amateur de musique pop et rock, en particulier des Beatles, il consacre une double page dans Pilote lors de leur dissolution en 1970. On retrouve la trace du groupe mythique de Liverpool dans les éditions de Fluide Glacial et la bande dessinée Hamster Jovial et ses louveteaux. Selon une interview donnée en 2004 à l'animateur de radio Richard Gaitet, Gotlib estime les ventes d'albums entre quatre à cinq millions d'exemplaires tout au long de sa carrière, dont 70 % avec Les Dingodossiers et Rubrique-à-brac. Le dessinateur français a su séduire et faire rire des générations de lecteurs. Beaucoup se sont inspiré de son œuvre, de son humour grinçant qu'il a appris avec les Marx Brothers. Coïncidence de l'histoire et de ses passions musicales qu'il partageait avec son ami Jean Solé avec qui il collabora sur plusieurs publications, Marcel Gotlieb est décédé tout comme Frank Zappa un 4 décembre. Pour le génial créateur de bande dessinée, ce fut dimanche dernier. Depuis, ses confrères et ses admirateurs lui rendent hommage.
||

Biographie Boutique
Gotlib, fan des Beatles, mais également de George Brassens.
Gotlib : illustration de la 4e page de couverture, « Hamster Jovial et ses louveteaux », 1974.