Swiss Beatles Fan Club

29 décembre 2016


Les clowns angoissants de Stella McCartney
dans le clip de Philippa Price


Des clowns, des visages étranges et des carcasses de voitures plantées dans un sable désertique. C’est l’univers très particulier de la nouvelle vidéo de Stella McCartney annonçant sa nouvelle collection printemps-été 2017 pour homme et femme. Le clip a été réalisé par l'artiste multimédia Philippa Price qui s'est fait connaître du grand public en mettant en scène la performance de Rihanna et Drake au dernier Brit Awards ou encore le clip Fuck With Myself de Banks. La réalisatrice apporte sa vision surréaliste aux dernières créations, présentées en septembre 2016, par la fille de l'ancien Beatle Paul McCartney.

À travers un court-métrage débordant de couleurs intitulé La vallée dérangeante The Uncanny Valley »), Philippa Price nous embarque ici dans une ambiance étrange, à mi-chemin entre le clown terrifiant Ça de Stephen King, les films Mad Max : Fury road et La Colline a des yeux. « En surface, j’espère toujours que mon travail puisse intriguer et attirer l’œil de tout le monde. Mais si vous regardez plus attentivement, vous pourrez remarquer que j’instille dans mes créations un symbolisme caché, pouvant raconter une histoire totalement différente de celle que l’on comprend au premier regard », explique-t-elle au média L'ADN.

Pour tourner cette vidéo, la réalisatrice s’est inspirée de vrais lieux au Nevada. Notamment du très touristique Clown Motel de Tonopah et de l’incroyable cimetière de voitures enfoncées verticalement dans le sol, The International Car Forest of the Last Church, installation artistique visible à Goldfield, ville symbolique de la ruée vers l’or de l’Ouest américain. « Je devais, à l’origine, travailler pour la collection automne-hiver 2016, dont certaines pièces me faisaient penser à l’univers des clowns ; c’est pour cela que j’avais choisi ce lieu. Mais quand j’ai vu la nouvelle collection, qui m’inspire un peu les tendances de la Grande Dépression, je me suis dit que cela pouvait parfaitement fonctionner. J’adore qu’un endroit m’inspire et guide mon travail », raconte-t-elle. L’État du Nevada s’est dit fier d’avoir été choisi par Stella McCartney et Philippa Price pour réaliser ce tournage, preuve que le « Silver State » intrigue par son histoire, ses paysages et ses influences artistiques.
||

Information