Swiss Beatles Fan Club: Le proche des Beatles, Alexis Mardas alias Magic Alex, est décédé

16 janvier 2017

Le proche des Beatles, Alexis Mardas alias Magic Alex, est décédé

Le proche des Beatles, Alexis Mardas alias Magic Alex, est décédé

Le Grec Alexis Mardas a été retrouvé mort, ce vendredi 13 janvier, dans son appartement athénien, a indiqué une source policière. Le défunt, âgé de 74 ans et qui était malade selon son entourage est « très probablement décédé de mort naturelle », mais une autopsie sera menée pour en savoir plus. La police a découvert son corps, dans son appartement du quartier chic de Kolonaki, après avoir été alertée par ses proches inquiets de ne plus le voir. Cet ingénieur de formation, parti à Londres où il avait plongé dans l'effervescence musicale des années 60, était devenu une personne de proximité des Beatles. Les talents de développeur de nouvelles technologies dont il se targuait auprès de ses amis musiciens lui avaient valu le surnom de « Magic Alex ». Ses performances à la tête de la division électronique d'Apple Corps Ltd, la maison de disque fondée par les Beatles, ont toutefois été fortement contestées, beaucoup l'accusant de charlatanisme.

Apple Electronics fut confié au fameux « Magic Alex » qui avait tapé dans l’œil de John Lennon. Sa grande tâche était de concevoir le studio d’enregistrement au sous-sol de l’immeuble du 3, Savile Row, à Londres, où s’installa la compagnie. Il prétendait pouvoir construire le premier « 72 pistes » de l’histoire... Lorsque les Beatles découvrirent le résultat, au moment de poursuivre leur projet Get Back en janvier 1969, ils tombèrent des nues. Rien n’était prévu pour le câblage, pour l’insonorisation (dans les deux sens), pour la communication entre la cabine d’enregistrement et le studio, « Magic Alex » avait conçu une pauvre console de mixage qui sera immédiatement jetée au placard et avait disposé 16 baffles répartis tout autour du studio.

Le groupe devra en catastrophe emprunter du matériel à EMI pour pouvoir mener à bien son projet, en coupant le chauffage central audible par manque d’insonorisation. Finalement, un « vrai » studio sera construit en 18 mois sous la direction de Geoff Emerick et servira, après la séparation des Beatles, aux artistes du label comme Badfinger, Billy Preston, Ravi Shankar, James Taylor… et aussi à Marc Bolan (T. Rex) ou Harry Nilsson. Il ferma au milieu des années 1970, quand la compagnie déménage dans le quartier de Knightsbridge. Les deux premières années d’existence d’Apple coïncidèrent en fait avec la dégradation des relations entre les membres des Beatles, dont la séparation fut officiellement annoncée le 10 avril 1970. Pendant que le groupe se disloquait, Allen Klein, devenu son manager contre la volonté de Paul McCartney, commenca par négocier un très avantageux contrat de redistribution de royalties avec EMI, puis dans sa volonté de réduire les coûts, à renvoyer une grande partie du personnel, dont Alexis Mardas.

Alexis Mardas participa à l'équipée indienne des Beatles lors de leur séjour en 1968 dans l'ashram du gourou Maharishi à Rishikesh, un des épisodes iconiques de la culture pop. Il apparut aussi dans le téléfilm Magical Mystery Tour diffusé par la BBC le 26 décembre 1967 avec la participation des Beatles. Après sa mise à l'écart, il disparut de l'entourage du groupe au début des années 70 pour entamer une carrière de consultant électronique international. Revenu dans les années 90 dans son pays d'origine, où il était devenu une figure people, il s'était marié en 1993 avec l'actrice Tania Tripi, une union rapidement dissoute. Un premier mariage avait vu le jour le 11 juillet 1968 avec Eufrosyne Doxiades, fille d'un réputé architecte grec. En présence de John Lennon et George Harrison ainsi que leurs compagnes, la cérémonie fut consacrée à la cathédrale Sainte-Sophie, dans la région de Bayswater à Londres.
||

Mémorial

Mariage d'Alexis Mardas et Eufrosyne Doxiades, 11 juillet 1968.


« Magic Alex », Apple Electronics, 1968.