Swiss Beatles Fan Club: Shimpei Asai - Hello, Goodbye : The Beatles in Tokyo, 1966

23 février 2017

Shimpei Asai - <i>Hello, Goodbye<span class="fine"> </span>: The Beatles in Tokyo, 1966</i>

Shimpei Asai - Hello, Goodbye : The Beatles in Tokyo, 1966

Hello, Goodbye : The Beatles in Tokyo, 1966, de Shimpei Asai, commémore le 50e anniversaire de la seule et unique visite des Beatles au Japon. Les photographies d’Asai n’avaient jusqu’alors jamais été publiées hors du pays du Soleil-Levant. Elles nous plongent dans l’intimité des Fab Four alors qu’ils s’apprêtaient à mettre un terme à leur vie sur les routes – une année charnière au cœur du documentaire de Ron Howard, The Beatles : Eight Days a Week – The Touring Years, récemment récompensé aux Grammy Awards comme meilleur film musical.

En 1966, les Beatles se lancent dans leur dernière tournée, en jouant des concerts dans 20 villes en quatre mois, débutant à Londres et se terminant à San Francisco. Des millions de fans en Angleterre, en Allemagne, au Japon, aux Philippines et en Amérique ont afflué pour voir le groupe. Ce sont 100 heures que qu’Asai a passé avec les Beatles. De leur descente de l’avion à l’aéroport de Tokyo le 29 juin 1966 jusqu’à leur départ trois jours plus tard, il a multiplié les clichés des Beatles aussi bien dans leurs chambres d’hôtel que sur la scène du Nippon Budokan. Passant sous silence le tumulte ayant entouré ces concerts, il ajoute avec brio plusieurs centaines de très belles pierres à l’édifice du quatuor de Liverpool, deux mois à peine avant qu’ils décident d’arrêter de partir en tournée. L'album Revolver venait alors tout juste d’être enregistré.

Photographe sensible, Shimpei Asai aime les Beatles et cela se voit. Grâce à une mise en page soignée et ingénieuse parsemée de natures mortes prises au détour de tables de petit-déjeuner, il est parvenu à raconter une véritable histoire avec ses photographies. Baignés dans une lumière blanche, les quatre garçons dans le vent sont d’un naturel désarmant. Asai capture intimement un moment fugace, avec toute sa polémique, la Beatlemania et la créativité, peignant une image poignante du groupe lors de leur courte mais intense visite à Tokyo.
||

Boutique