Swiss Beatles Fan Club

12 juin 2017


Manuel Sulivane, fan des Beatles, expose sa collection


John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr… Quatre noms qui parlent au plus grand nombre, puisqu’il s’agit des mythiques Beatles. Un groupe dont est fan Manuel Sulivane, qui organise depuis plusieurs années, des expositions, avec la municipalité. L’Auxilois en est déjà à sa sixième, après Claude François, Sheila, Tintin, etc. Cette fois, c’est au groupe mythique britannique qu’il s’attaque. Avec de la matière, beaucoup de matière… L'homme est un inconditionnel des Beatles. Ça, c’est une chose. Mais il est aussi et surtout un grand collectionneur de disques, livres, etc. Depuis de nombreuses années, il glane tout ce qu’il peut sur les Beatles, « dans des magasins spécialisés, des brocantes, des conventions du disque… ». Une belle collection, qu’il présente lors d’une exposition, visible à l’ancien abattoir, jusqu’au 18 juin. Les Beatles, Manuel Sulivane est tombé dedans tout gamin. « Ça a commencé quand mes parents ont acheté un premier 45 tours. C’était Penny Lane », un titre sorti en 1967. Depuis, la « Beatlemania » ne l’a plus quitté. « J’ai acheté tous les classiques ». A-t-il tous leurs disques ? « Non, mais j’en ai quand même une grande partie ». Des disques, le public pourra en découvrir des rarissimes.

Parmi les pépites de Manuel Sulivane, ce « picture-disc », un 33 tours de 1965. « C’est un pressage allemand, il a été sorti en 500 exemplaires. C’est probablement ma pièce la plus rare ». Dans une des vitrines, on découvre une réplique miniature de la batterie de Ringo Starr, des mugs à l’effigie des quatre garçons dans le vent… Il y a également des livres. « Je ne suis pas incollable sur l’histoire des Beatles, mais je me documente beaucoup ». Dans la première salle de l’expo, on retrouve donc des objets, et Manuel Sulivane a également prévu une télé pour diffuser notamment des reportages sur le groupe. Dans la seconde salle, « j’expose principalement mes disques », note l’Auxilois. Si ce dernier est fan, il peut néanmoins nourrir un regret : ne jamais avoir vu les Beatles en concert. « J’étais encore jeune quand ils se sont séparés, je devais avoir une quinzaine d’années ». Mais qu’importe, car avec tout ce qu’il a réuni sur les Beatles, c’est plus qu’un concert, que peut s’offrir chaque jour Manuel Sulivane.
||

Exposition jusqu’au dimanche 18 juin, de 14 h à 17 h.
Ancien abattoir, 62390 Auxi-le-Château (France). Entrée gratuite.