Swiss Beatles Fan Club: Accord entre Paul McCartney et Sony / ATV Music Publishing

3 juillet 2017

Accord entre Paul McCartney et Sony<span class="fine"> </span>/<span class="fine"> </span>ATV Music Publishing

Accord entre Paul McCartney et Sony / ATV Music Publishing

Janvier 2017, Paul McCartney assigne en justice Sony / ATV Music Publishing dans le but de « confirmer ses droits » sur plusieurs dizaines de chansons composées au temps où il jouait avec les Beatles. Alors qu’une telle affaire aurait pu secouer jusqu’au fondements de l’industrie musicale, il n’en sera rien : les deux parties sont parvenues à un accord mettant un terme à une bataille juridique qui n’aurait probablement été bénéfique ni pour le label américain, ni le légendaire musicien. « Les deux parties ont résolu le conflit qui les opposait et sont parvenues à un accord confidentiel mettant fin à toute poursuite » a déclaré Michael Jacobs, l’avocat de McCartney.

L’ex-Beatle s’appuyait sur le Copyright Act de 1976 qui stipule que les droits de travaux réalisés avant 1978 doivent revenir à leurs créateurs cinquante-six ans après la date de dépôt du premier copyright. Bien que la date fatidique ne soit que le 5 octobre 2018 en ce qui concerne McCartney (single des Beatles, Love Me Do), il avait néanmoins entamer des poursuites dés 2008 afin de s’assurer de la bonne marche de la justice. Après le camouflet de Duran Duran devant la haute cour de justice britannique l’année dernière, Paul McCartney et son avocat devaient espérer que la loi américaine supplanterait des contrats signés au Royaume-Uni. Avant le début de la procédure à New York, des dirigeants de Sony / ATV Music Publishing auraient indiqué à l'ancien Beatle qu'ils comptaient s'appuyer sur cette jurisprudence pour contrecarrer les démarches de l'artiste. Cette nouvelle en demi-teinte tombe après que le compositeur de Penny Lane a annoncé son retour en Australie et en Nouvelle-Zélande, près de vingt-cinq ans après ses derniers concerts dans ces pays de l'hémisphère Sud.
||

Information