Swiss Beatles Fan Club

9 août 2017


Arcade Fire reprend Mind Games de John Lennon


En tournée mondiale depuis la sortie de leur cinquième album Everything Now, Arcade Fire comble son public avec quelques surprises. La preuve ci-dessous en vidéo, avec cette clôture de set lors du festival Lollapalooza qui s'est déroulé le 6 août dernier au Grant Park de Chicago : après plus d’une heure et demie de concert, le groupe revient sur scène pour une poignée de rappels incluant le délicat Mind Games de John Lennon, mélangé à des extraits du cultissime Oh ! You Pretty Things de David Bowie, ou de l’incontournable Karma Police de Radiohead. Un jour auparavant dans un spectacle intime, à la salle de concert du Metro à Chicago, la formation américano-canadienne, basée à Montréal, avait présenté cette même combinaison musicale.

À propos de Mind Games Jeux d'esprit »), la composition fut écrite par John Lennon au temps des Beatles, probablement dans la période d'enregistrement de l'album Let It Be (1969), sous le nom originel de Make Love, Not War Faites l'amour, pas la guerre »). La mélodie vient de I Promise Je promets »), un titre de travail. Ces deux morceaux sous la forme de démo sont captés au piano sur un enregistreur en 1970 (en écoute sur Anthologie John Lennon, 1998). Trois ans plus tard, Lennon devenu un ex-Beatle, s'inspire du livre Mind Games : The Guide of Inner Games de Robert Masters et Jean Houston, et donne à la chanson son aspect final avec de nouvelles paroles, mais en restant sur le thème original qui évoque l'amour et les perspectives positives. Les mots « Yes is the answer » (" Oui est la réponse ") est un clin d'œil à l'œuvre de sa femme Yoko Ono qui les firent se rencontrer le 7 novembre 1966, à la galerie Indica de Londres. Le 29 octobre 1973 sort Mind Games aux États-Unis en 45 tours, puis le 2 novembre sous le titre éponyme en album. La publication paraît au Royaume-Uni deux semaines après. Plus tard, Lennon a rencontré Masters dans un restaurant et lui a dit : « Je suis un de vos fans. Vous avez écrit Mind Games. »
||