Swiss Beatles Fan Club: Paul McCartney s'engage pour libérer des lévriers au Texas

19 octobre 2017

Paul McCartney s'engage pour libérer des lévriers au Texas

Paul McCartney s'engage pour libérer des lévriers au Texas

Un soutien de poids pour PETA. Après que l’association pour la défense des animaux a révélé le mois dernier l’existence des conditions déplorables dans lesquelles vivaient près de 150 lévriers dans un élevage du Texas, Paul McCartney a décidé d’intervenir le 10 octobre dernier pour appeler à la fin de ce business animalier. À Cherokee, la Pet Blood Bank récupère les chiens délaissés par l’industrie des courses et ne les gardent plus que pour récupérer leur sang, ce dans un ancien élevage de dindes. Son principal client est un distributeur milliardaire, Patterson Veterinary Supply, qui fournit ensuite les cliniques vétérinaires des États-Unis. Dans un premier temps, en prenant connaissance de la vidéo et des photos de PETA, Patterson Veterinary Supply avait décidé de mettre un terme à son contrat avec la Pet Blook Bank, mais également de venir en aide aux chiens. Cependant, une semaine plus tard, le distributeur a fini par revenir sur son initiative de sauvetage après une enquête des autorités qui n’auraient pas trouvé de traces d’abus ou de négligence dans l’élevage de Cherokee, selon lui. Ainsi, le contrat reste rompu, mais Patterson Veterinary Supply ne prendra pas les lévriers en charge. C’est là que l'ancien Beatle est intervenu, demandant, dans une lettre écrite à James Wiltz, président de la Patterson Veterinary Supply, à ce que le distributeur accomplisse sa promesse.

Lettre de Sir Paul McCartney

« Cher M. Wiltz, Je vous écris pour vous appeler à honorer votre promesse, et à libérer les chiens que votre entreprise a utilisés pour leur sang pendant de nombreuses années, sachant que ces 150 chiens – dont l'état s'est épouvantablement dégradé et qui sont maintenant détenus dans des conditions qui sont loin d'être idéales – ont servi votre entreprise, leur coûtant leur santé et leur bien-être. J'ai habité avec des chiens depuis mon enfance et les ai tous énormément aimé, dont Martha qui a vécu à mes côtés pendant environ 15 ans et pour qui j'ai écrit la chanson Martha My Dear. Je suis sûr que vous savez que les chiens ont besoin d'affection et de confort d'un lit dans lequel dormir, de chaleur en hiver, de la possibilité de courir et de jouer, et comme vous et moi, ils ont soif de bonheur et de compagnie.

Je me joins à mes amis de PETA pour vous demander de rendre un semblant de vie à ces lévriers, et de les libérer des conditions atroces dans lesquelles ils sont confinés, isolés et seuls, certains tressaillant au bruit des pas de la personne qui vient prendre leur sang encore et encore. Ils ont eu une vie difficile sur l'hippodrome, et ils vont mourir sans amour s'ils sont laissés où ils sont. J'ai vu des photos de la façon dont ils souffrent à cause de leurs griffes qui ont poussés jusque dans leurs coussinets, ainsi que de leurs gencives infectées et leur dents pourries, et l'on m'a dit que certains d'entre eux sont apparemment morts d'un manque d'eau. Des personnes au grand cœur, des associations professionnelles prenant en charge les lévriers, se tiennent prêtes à placer ces chiens dans des foyers et à les y transporter sans frais. S'il vous plaît, prenez la bonne décision et gagnez le soutien de tous les vétérinaires bienveillants et de toutes les bonnes âmes du monde entier. Je reste dans l'attente de votre réponse. Sincèrement, Sir Paul McCartney. »

Plus de 110 000 personnes mettent la pression

Un représentant de PETA a dit à l'agence de presse WENN : « La plupart des chiens de cet endroit sont confinés dans des chenils nus, dans lesquels on voit qu'ils souffrent de troubles comportementaux induits par le stress, comme faire les cent-pas, tourner en rond, rester tapis, et même s'uriner dessus de peur quand on les approche. Depuis que l'exposé de PETA est publié en ligne et dans le Washington Post, plus de 110 000 personnes ont demandé à Patterson Veterinary Supply d'utiliser ses ressources pour aider ces chiens à avoir une attention pour le reste de leur vie, et un panneau mobile est apparu devant le QG du Minnesota de l'entreprise ». La vétérinaire Anne Hale, ancienne PDG de la première et la plus grande banque de sang animal commercial du pays, a dit qu'elle a visité cet été le lieu en question et a été « agréablement surpris » de trouver des chiens qui semblaient en bonne santé et heureux. Après avoir visionné les photos et la vidéo diffusées par PETA, Hale a toutefois déclaré que son évaluation avait changé. « Il semble que l'installation ait été " nettoyée " avant notre tournée », a déclaré Hale dans un courrier électronique. « Je suis d'accord que cette installation devrait être discutée. Cela suggère certainement qu'une réglementation régionale, étatique ou fédérale est justifiée. ||


Avertissement : cette vidéo de PETA peut choquer les esprits sensibles.