Swiss Beatles Fan Club: Swiss Beatles Fan Club fête son 5e anniversaire

5 octobre 2017

Swiss Beatles Fan Club fête son 5e anniversaire

Swiss Beatles Fan Club fête son 5e anniversaire

Le 5 octobre 1962 marquait le début de l’aventure commerciale et internationale des Beatles avec la publication du 45 tours Love Me Do / P.S. I Love You. Cinquante ans plus tard, jour pour jour, naissait Swiss Beatles Fan Club par une première publication sur Facebook. Douze jours après, le blog faisait son apparition sur la Toile. En ce 5 octobre 2017, nous fêtons cinq années d’existence et les 55 ans du premier single des Beatles. Deux longévités différentes, mais la même passion : la musique. Plus de 200 chansons pour les Fab Four et 1286 articles sur SBFC pour la promotion culturelle et actualité de la famille Beatles. Oui, on peut bien parler d’aventure tant pour le groupe de Liverpool que nous aimons et la nôtre qui vivra tant que le plaisir sera au rendez-vous en moyenne 5 fois par semaine, que la disponibilité permettra de réaliser une présentation de qualité tant au niveau visuel que rédactionnel. La passion est quant à elle le fil conducteur de maintenir ces équilibres objectivement dans la continuité. D’avoir aussi toujours cette volonté de progresser malgré les difficultés qui peuvent survenir.

Dès la création de Swiss Beatles Fan Club qui n'est pas constitué juridiquement en association, l’objectif était d’innover dans des thématiques très rarement abordées sur d’autres sites francophones. D’apporter cette touche de modernité, de connexion avec le présent et ne pas être forcément tributaire de la nostalgie passée lorsque la Beatlemania régnait sur les continents. Ainsi, la mode de Stella McCartney est venue habiller écologiquement notre philosophie. Les campagnes humanitaires, environnementales et animales menées par la famille Beatles ont permis de nous sensibiliser. De parler du monde de l’handicap, de la lutte contre le cancer et de la précarité sociale. SBFC a ouvert un espace de liberté dans cette actualité tourmentée qui voit d’importants conflits et attentats sur la planète, de l’inconscience politiques à ne pas vouloir se tourner vers la préservation de notre planète avec tous ces écosystèmes qui relient les êtres vivants. Aborder ces thèmes ont permis aussi d'informer que la musique n’est pas toujours le centre du monde de la famille Beatles, qu’il y a bien une conscience à s’investir pour le bien de nous tous et ne pas rester toujours cloîtré dans la gloire et la luxure. Malgré le fait que nous ayons pris la parole quelque fois lorsque la démocratie était un enjeu de société, SBFC n’a pas vocation à militer, mais à relier le message dans l'espoir que ces causes puissent améliorer le bien-être de chacun.

Une actualité vivante, une histoire intemporelle, une musique universelle


Pendant ces cinq années, nous avons mis à l’honneur les « tribute bands », ces orchestres de reprises. Pas seulement les plus établis dans le paysage médiatique, mais aussi des anonymes jouant dans de petites localités ou sur des îles éloignées. Tous ces musiciens ont leur importance, ils participent à la transmission générationnelle de l’histoire des Beatles. Des manifestations rurales, des conférences et des expositions ont été publiées, tout comme des histoires de personnes, d’artistes conceptuels. En finalité, un ensemble de la vie culturelle qui démontre l’intérêt vivant des Fab Four de nos jours. Que ce soient les sondages, les palmarès, les ventes ou les reprises d'artistes / groupes prestigieux, les Beatles restent une source d'influence et d’inspiration qui peuvent encore pendant de très nombreuses années accompagner les nouvelles générations. Toutes ces publications décrites ci-dessus ont apporté une diversité, une richesse, un partage et un esprit d'ouverture.

Le futur ? C’est avant tout le présent et ce que nous pouvons en faire raisonnablement. Nous n’avons pas les compétences techniques dans le domaine HTML ou XML pour permettre un développement haut de gamme autonome d’une nouvelle plateforme moderne. Surtout qu'actuellement, nous n'avons pas de frais d'exploitation avec les produits Google. Sans comparaison possible, nous aimons le fait comme un peu le journal du New York Times, de garder une ligne graphique stable tout en renforçant la qualité des articles. Le monde peut bouger, mais nous restons en place, voilà un peu l'idée conceptuelle qui s'en dégage. Cela n'empêchera pas d'apporter quelques innovations qui complèteront l'offre actuelle. Le temps est une sagesse de méditation. Le point central restera donc l’information. Nous apprécions cette idée de rester libres sans être forcément conditionnés par le calendrier et le besoin d'enrichir l’actualité en quelques mots, mais de prendre le temps nécessaire pour la présentation. De pouvoir publier des photos et vidéos de qualité qui apporteront un confort de lecture. Nous n'envisageons pas de la publicité intempestive et récurrente sur le blog qui troublerait le champ visuel. Pas de création d'un forum, à moins que des personnes ayant une expérience de la modération souhaitent en assurer la gestion. Par contre, nous invitons désormais les talents en écriture à prendre contact. Nous encourageons les tribute bands à se manifester avec un texte de présentation et une vidéo à l’appui pour leur offrir un espace de communication. À partir du 17 octobre prochain, nous remonterons l'histoire de Swiss Beatles Fan Club sur Facebook avec une publication des archives depuis 2012.

En tant que fondateur de Swiss Beatles Fan Club, je tiens à remercier chaleureusement Maxime Botella et Philippe Etzi pour leur collaboration à ce projet international. Par le passé, ils se sont beaucoup investis sur le site français lucyintheweb.net. Au fil du temps, nous avons développé une solide amitié qui apporte un rouage essentiel à la stabilité et qualité du blog. Je mentionnerai dans dans l'aide au support technique Soraya Lambrechts de chez Google et affectée sur Blogger, qui par sa compétence a permis de réparer plusieurs « erreurs de jeunesse ». Des ajustements sont encore en cours. Richard Holland, fondateur de Vidmeup, pour l’hébergement gratuit d’une partie de la vidéo dont nous continuons à remettre en place après la très grande déconvenue avec Dailymotion. Malgré quelques limitations chez Vidmeup, nous espérons pouvoir offrir à l'avenir une lecture optimale. Un travail est lui aussi en cours. J’adresse également mes remerciements aux entreprises, médias, organisations culturelles qui ont manifesté un intérêt à notre égard. Remerciements amicaux aux responsables du Beatles Day qui relaient sur Facebook certaines actualités que nous développons et pour l’accueil à leur manifestation annuelle à Mons en Belgique. J’ai bien entendu une grande pensée pour mes proches et camarades de classe qui connaissent ma passion Beatles née depuis plus de quatre décennies. Enfin, ma sympathie aux fidèles lecteurs et lectrices pour leur présence quotidienne. Merci à vous tous ! ||

Michel Haas, fondateur de Swiss Beatles Fan Club